Vie privée: Google puni pour son Buzz

P.B.

— 

Le logo Google Buzz.
Le logo Google Buzz. — DR

Google Buzz aura coûté cher à l'entreprise. Non seulement l'embryon de réseau social de Google a fait un flop, mais le scandale autour du non respect de la vie privée des utilisateurs va hanter la firme de Mountain View pour les 20 prochaines années.

Mercredi, la Federal Trade Commission (FTC) a annoncé que Google avait accepté une proposition pour mettre un terme, à l'amiable, à la plainte déposée par l'agence chargée de la défense du consommateur américain.

8,5 millions de dollars

Pour «avoir utilisé des tactiques trompeuses et violé ses propres promesses de préserver la vie privée» des utilisateurs, Google accepte de se soumettre à des audits indépendants pendant les 20 prochaines années, écrit la FTC.

Des utilisateurs avaient notamment été enrôlés de force et Buzz avait ajouté automatiquement des contacts à leur réseau. Dans plusieurs poursuites civiles, Google avait dû payer une note de 8,5 millions de dollars.