Le mobile, une nouvelle voie d'entrée sur le Net

INTERNET Près de 10 millions de Français sont équipés d'un smartphone...

S. C.
— 
L'app Sony Reader sur smartphone.
L'app Sony Reader sur smartphone. — DR

Si l’ordinateur reste la principale porte pour naviguer sur le Net, les terminaux mobiles –téléphones et tablettes- ouvrent une nouvelle voie d’accès de plus en plus plébiscitée. L’iPad, la tablette d'Apple, représente à lui seul 14,8% des connexions mobiles de décembre dernier, selon l’étude «L’année Internet 2010» dévoilée mardi par Médiamétrie.

Le poids de l’iPhone

«En moyenne, on compte tous les mois 15,5 millions de mobinautes, soit 3,3 millions de plus que l’année dernière», note Médiamétrie. Une progression de 32,5% depuis 2007. «Plus que jamais, les internautes sont connectés en permanence, réagissent, interagissent, échangent, partagent sur le Web», assure l’institut de mesure.

Dans le détail, on s’aperçoit que le terminal joue un rôle important dans cet usage. Les possesseurs d’iPhone sont ainsi bien plus nombreux à se connecter (95,4%) à Internet depuis leur mobile que les possesseurs d’autres smartphones (68,2%).

Nouvelle habitude de consommation

Les mobinautes privilégient les sites et les applications de divertissement. Si les valeurs sûres (portails généralistes et moteur de recherche) restent les plus visitées, les sites de vidéo, cinéma ou jeux en ligne figurent en bonne position (dans les huit premiers). Les sites de médias TV ou radio et de musique connaissent de leur côté un bond spectaculaire (ils passent respectivement de la 22e à la 9e et de la 33e à la 11e place). Concernant la vidéo justement, la consommation sur mobile a doublé en un an pour toucher désormais 2,2% des équipés mobiles âgés de 15 ans et plus. Une part encore marginale mais qui devrait se développer. Les réseaux sociaux, Facebook et Twitter en tête, font également partie des sites chouchous des mobinautes.

«La moitié des mobinautes ont un usage avancé de l’Internet mobile: MMS, services mobiles, radio, vidéo/TV, email, messagerie instantanée, chat, visiophonie», souligne encore l’étude. En clair, l’Internet mobile n’est pas qu’un usage par défaut (en attendant son train par exemple), mais bien il est bien en train de devenir une nouvelle habitude de consommation.