«Couple qui baise dans le métro» et «Chat trop mignon»: gare aux fausses vidéos sur Facebook

INTERNET Il s'agit en fait de spam viral bien réel...

Sandrine Cochard

— 

DR

Des vidéos «Couple qui baise dans le métro» et «Chat trop mignon n'arrive pas à se réveiller»? Forcément, avec des intitulés de ce type, vous êtes nombreux à avoir cliqué pour regarder. Et à vous être fait avoir. Car derrière ces deux liens qui se sont propagés sur Facebook depuis quelques semaines se cachent en fait des spams assez vicieux.

Boutons «like» cachés

Concrètement, lorsque vous cliquez sur l’un des liens, vous «likez» («aimez») sans le savoir cette vidéo que vous n’avez pas vue et que vous ne verrez pas puisqu’elle n’existe pas. Les liens renvoient soit à une page Facebook soit à un site, Likeloverr.com, sur lequel vous serez invité à cliquer sur deux rectangles, un rouge et un vert (présentés comme un anti-robot), pour regarder les vidéos.

Or, «les rectangles ne sont pas autre chose qu'un bouton «J'aime» déguisé, lequel est habituellement utilisé de façon non voilée par de nombreux sites, comme 01net», explique le site. En clair, le site trompe sciemment les utilisateurs de Facebook en les forçant à «liker» sa page. Un petit tour dans le code suffit à s’en apercevoir, comme le révèle le site My community manager, captures d’écran à l’appui.

Détournement

Résultat: «Couple qui baise dans le métro» et «Chat trop mignon n'arrive pas à se réveiller» parviennent à cumuler des dizaines -voire des centaines- de milliers d’opinions favorables qui incitent vos amis à cliquer également puis leurs amis etc. Effet boule de neige garanti. Au passage, le sutilisateurs victimes de ce spam deviennent «fans» de ces pages sans avoir donné leur consentement. Une façon de doper artificiellement sur Facebook la visibilité du site Likeloverr.com, à l’origine de cette campagne de spam et depuis fermé par son hébergeur Cookiweb à cause de ces pratiques.

«Likeloverr.com a détourné a postériori le code du site de vidéos que nous avions développé pour lui, explique le directeur de Cookiweb à 20minutes.fr, Aurélien Schaller, qui insiste sur le fait qu’il n’a rien à voir avec Likeloverr. Lorsque je m’en suis aperçu, et devant l’ampleur que cela prenait sur Facebook, j’ai décidé de fermer le site, de supprimer l’ensemble de son contenu et de couper tout contact.» Le site n’est donc plus accessible «depuis le 7 mars», selon Aurélien Schaller.

Sexe, choc et people

Mais les supercheries sont nombreuses et Likeloverr n’est pas le seul sur ce créneau. De «Les vieux face à la technologie» à «Vidéo choc – des gendarmes utilisent du gaz lacrymogène» en passant par «A voir, compilation ‘Les gens sont incroyables’» ou encore «Faites rire votre bébé en déchirant du papier», énumère le blog Nouvelles technologies et droit. «Pour éviter ces mésaventures, le mieux est de ne pas cliquer sur n’importe quoi, conseille le blog. (…) On peut aussi tenter de trouver ladite vidéo ailleurs (Youtube par exemple).  La deuxième possibilité est de vérifier le lien sur lequel on clique (en regardant le code source), peut-être pas très naturel pour beaucoup. La troisième possibilité est de quitter la session Facebook (et les autres sessions ouvertes) pour «isoler» le site contenant la vidéo.» Enfin, signaler le lien en indésirable est l’un des plus sûrs moyens pour que Facebook le repère et supprime sa page. Si le mal est fait et que votre mur est rempli de vidéos aux titres racoleurs (et pas franchement bonnes pour votre image), des conseils existent pour vous en débarrasser (lire encadré).

D’une manière générale, la vigilance doit être de mise pour les vidéos survendues ou contenant des allusions au sexe, aux people ou encore à une info dite «choc». D’autant que certains liens sont potentiellement dangereux pour les données personnelles des utilisateurs du réseau social. Certains sites, comme par exemple l'Italien ClikBomb.net, réclament ainsi identifiant et mot de passe pour lire la vidéo, avant de renvoyer vers des sites d’e-commerce ou de rencontre. Vous voici prévenus.

Se débarrasser d’une vidéo spam?

Comme l’explique The site oueb
, il faut vous rendre sur votre profil pour l’effacer. Pour cela, vous devez «modifier le profil» et, dans la partie gauche, cliquer sur «Activités et intérêts» et dans la partie centrale sur «Afficher d’autres pages». Une fenêtre s’ouvre dans laquelle vous aurez les autres pages que vous aimez et la fausse vidéo en question. Cliquez sur «Retirer la page» puis sur «Fermer».