David Karp : «Tumblr pourrait être aussi connu que Twitter et Facebook»

WEB Le fondateur de la plateforme de blog a répondu aux questions de 20minutes.fr...

Mélissa Bounoua et Charles Dufresne

— 

David Karp le fondateur de tumblr photo David Karp - Engagement, use, negativity, change, feedback.
CC Flickr/Web09
David Karp le fondateur de tumblr photo David Karp - Engagement, use, negativity, change, feedback. CC Flickr/Web09 — Web09 / FlickR CC

Comme Mark Zuckerberg chez Facebook ou Dennis Crowley chez Foursquare, David Karp, 24ans, fait partie de la génération qui fonde des start-ups web qui explosent. A 20 ans à peine en 2007, il a fondé Tumblr, une plateforme de microblogging dont l'audience a augmentée de manière exponentielle en 2010. Il explique pourquoi il croit au développement de sa plate-forme.

>>Pour tout savoir sur Tumblr, on a fait le point par là

Est-ce que Tumblr pourrait être grand public dans les années à venir?
Je pense que Tumblr a le potentiel pour être grand public. C'est une plateforme de blog utile et qui devrait durer. Ces six derniers mois, de plus en plus de pays sont entrés dans la communauté Tumblr massivement: le Brésil, avant ça l'Italie... En fait, le Japon a grandit le plus vite dès la première année, parfois plus vite qu'aux Etats Unis. Dans les deux années à venir, Tumblr pourrait être aussi connu que Twitter et Facebook. Nous avons lancé un service qui n'existait pas jusque là. Lorsqu'on on a ouvert une version beta les deux premières semaines, les gens proches de nous et connus du milieu web en ont pas mal parlé. Tumblr a commencé à tourner sur  des blogs assez connus, et deux semaines après, le Chicago Tribune en parlait.

Tumblr, est-elle une plateforme de blog pour hipsters?
Non, les communautés sont très différentes. Les premières années on a eu beaucoup de gens très proches de nous, qui viennent des nouvelles technologies, du web (viméo par exemple). Puis assez vite, des personnes de communautés créatives ont créé leur Tumblr: des écrivains, des gens qui gravitent autour de la mode. C'était très différent de ce que proposaient des plateformes plus éditoriales comme Wordpress ou Blogger, davantage centrées sur la production de texte. Les tous premiers ont été les artistes et les musiciens. Et puis, en septembre 2009, beaucoup d'étudiants en premières années de fac se sont inscrits pour échanger avec leurs amis et leurs parents. Dans ma famille par exemple, tout le monde s'en sert, de mon petit frère à ma mère.

Ces derniers mois Tumblr n'a pas été accessible à de nombreuses reprises, pourquoi?
La croissance de ces derniers mois a été incroyable, nous avons eu quatre milliards de pages vues en décembre et nous n'étions pas préparé à cela, nous n'avions pas les moyens d'y faire face. Enormément de comptes ont été créés au Brésil, qui se trouve sur le même fuseau horaire que les Etats-Unis, donc lorsqu'il est 16h en France et que la côte Est et le Brésil se réveillent, forcément ça coince. Notre équipe d'ingénieurs travaille dessus, ce n'est qu'une question de jours avant que le trafic ne revienne à 100%.

Récemment vous avez levé 30 millions de dollars d'investissement, quel est votre modèle économique?
Les nouvelles fonctionnalités payantes sont un succès, la monétisation des thèmes nous a permis de débaucher des graphistes qui travaillent maintenant à plein temps à créer de nouveaux design pour Tumblr. Cela nous permet aussi de montrer à nos investisseurs et aux acteurs du marché que nous commençons à chercher et à trouver des moyens de gagner de l'argent. Depuis le début, nous avons eu la chance de compter sur de bons investisseurs qui ont eu confiance en nous.

Que voyez-vous pour Tumblr dans les années à venir?
Dans cinq ans, j'aimerais que nous devenions la meilleure plateforme créative, que les artistes, écrivains, musiciens, acteurs viennent sur Tumblr et y trouvent du contenu enrichissant et un moyen de diffuser ce qu'ils souhaitent diffuser.

>>Vous pouvez suivre 20minutes.fr sur Tumblr par ici et nous envoyer vos URLs