Le pire du Web récompensé

INTERNET La première édition des Craypions d'or se déroule vendredi soir, à Paris...

S. C.

— 

DR (capture d'écran)

Sites aux couleurs criardes «qui piquent les yeux» ou aux infos insolites, blogs désespérants et vidéos d’entreprises hilarantes… Rien n’échappera à l’œil (gentiment) moqueur des Craypions d’or, ces prix récompensant le pire du Web à la manière des Gérards de la télévision, dont la première édition a lieu vendredi soir à Paris.
 
>> Retrouvez notre reportage sur place samedi…

Cette initiative a été lancée par Jean René Craypion, consultant Web 2.0 pour la société Praxis DaD (développement action dans le doubs), personnage parodique créé par le blogueur Henry Michel, et auto-proclamé «label de qualité sur le Net». Le résultat est une compilation de sites et de blogs improbables, oscillant entre faits divers insolites («Condamné pour des sévices sexuels sur un cochon», et oui, il n’y a pas que les ponettes) et réalisations franchement «cheap» ou hilarantes.
 
Qui aura «la plus belle scène d’ordinateur au cinéma»? Désirs d’avenir, le site de Ségolène Royal qui avait bien fait rire la Toile en septembre 2009, sera-t-il élu «site de l’année»? Les tutoriaux «comment draguer les filles et séduire les femmes» de Drague.tv et le coaching de Williampitou5962 pour «devenir financièrement indépendant» sur l’Internet seront-ils récompensés à leur juste valeur? Réponse dès vendredi soir. Question bonus: les lauréats viendront-ils chercher leur trophée?
 
>> Retrouvez la liste complète des nominés par ici.