Un Français sur cinq s'est déjà inscrit sur un site de rencontres

WEB Pour une nuit ou pour la vie...

© 2010 AFP

— 

 
  — DR

Un Français sur cinq a déjà été inscrit sur un site de rencontres, «à la recherche de l’amour pour une nuit ou pour la vie, d’un échange, d’une amitié», et les hommes sont plus nombreux que les femmes à faire la démarche, selon une étude CSA pour Orange et le magazine TerraFemina. Le succès de Meetic, poids lourd du secteur, a fait des petits: quelque 2.000 sites internet spécialisés existent, qui visent les quelque 15 millions de célibataires français.

>> Le comparatif de 20minutes.fr: comment drague-t-on sur Internet?

Un Français sur cinq (20%) a déjà été inscrit sur un de ces sites, 8% l'étant toujours actuellement et 12% s'étant désinscrits. Les hommes sont un peu plus nombreux à avoir fait la démarche: 23% contre 17% chez les femmes, tous âges confondus.

Internet, un partenaire technologique

67% des femmes âgées de 25-49 ans indiquent s'être désabonnées car elles avaient rencontré quelqu'un - sans préciser si cette rencontre s'est faite grâce au site web ou pas - contre 46% des hommes du même âge. «Internet est devenu un partenaire technologique pour trouver quelqu’un pour la nuit ou pour la vie, on connaît désormais tous quelqu’un qui a trouvé quelqu’un sur internet ou qui y va dans ce but», souligne le sociologue Pascal Lardellier cité dans l'étude.

D’après ce baromètre, 62% des Français pensent que ces sites ne servent qu’à multiplier les conquêtes, et nouer des relations courtes. Les hommes le pensent plus que les femmes - 66% contre 58%. «Et d’autres en profitent pour se faire des amis, tout simplement», résume l'enquête.

«Il y a une dédramatisation de ces sites, y aller n’a plus rien de sulfureux», estime M. Lardellier, un phénomène qu'il nomme «droit au libertinage». Cette enquête a été réalisée auprès de 988 personnes interrogées en ligne du 18 au 22 novembre.

Et vous, vous êtes vous déjà inscrit sur un site de rencontres? Est-ce efficace?