MySpace capitule et présente «Mashup with Facebook»

Philippe Berry

— 

La page d'accueil de MySpace, avec Mash-up with Facebook (encadré en rouge)
La page d'accueil de MySpace, avec Mash-up with Facebook (encadré en rouge) — DR

De notre correspondant à Los Angeles

18 novembre 2010, le jour où MySpace a enfin arrêté de se voiler la face. Un genou à terre, le roi déchu des réseaux sociaux a reconnu la suprématie du nouveau souverain en dévoilant «Mashup with Facebook».

Sur la page d'accueil de MySpace, un bouton «Se connecter avec Facebook» (encadré en rouge ci-dessus) a fait son apparition. Concrètement, il permet d'importer tous ses «like» et centres d’intérêts Facebook. MySpace personnalise ensuite les flux affichés sur sa page.

De tumblr à Twitter à Facebook à MySpace

Test avec un profil vierge: MySpace suggère 10 célébrités, 10 films et 10 groupes à suivre, histoire de se sentir moins seul. Mike Jones, le nouveau PDG (on a perdu le compte depuis deux ans) a reconnu que le site s'orientait vers une nouvelle direction, celle d'un réseau social centré sur son point fort: l'entertainment. Musique, cinéma, séries télé et célébrités sont donc mis en avant avec de nombreux contenus multimédias, parfois exclusifs.

Mashup with Facebook permet encore de créer des playlists branchées sur ses intérêts. Pour un résultat aussi hétéroclite que ses goûts. Dans notre essai, un morceau de Children of Bodom –du heavy métal finlandais, vestige des années fac– s'est retrouvé entre un titre de Muse et de Massive Attack.

Ce n'est pas le premier pont ouvert entre les deux sites. Cette année, MySpace s'était déjà branché sur les statuts Facebook. Il est donc possible de partager un lien sur tumblr, qui le publie sur twitter, qui fait pareil sur Facebook, pour finalement se retrouver sur MySpace. En bout de chaîne digestive, en somme.

MySpace compte encore officiellement près de 130 millions de membres (plus au moins actifs), contre 500 millions à Facebook. Cette nouvelle fonction va-t-elle vous convaincre de revenir vers le site? Dites-le nous ci-dessous