Facebook Messages veut unifier les communications, pas tuer l'email

Philippe Berry

— 

Le secret n'en est plus vraiment un. Ce lundi, Facebook doit dévoiler son service de mail, présenté ici et là comme un «Gmail killer». Avec un demi-milliard d'utilisateurs du réseau social, il aurait d'emblée le potentiel pour s'imposer comme l'un des leaders (selon les dernières estimations, Gmail compte 170 millions d'utilisateurs enregistrés, Yahoo et Hotmail plus de 300 millions chacun).

>> Les enjeux autour de Facebook mail décryptés ici

Plusieurs interrogations:

  • Un compte Facebook sera-t-il nécessaire pour bénéficier d'une adresse? (cela permettrait de créer un mail social et de lutter plus efficacement contre le spam)
  • Les adresses seront-elles en @facebook.com, @fb.com ou les deux
  • Un client web-mail sera-t-il disponible, et avec quelles fonctions?

Une chose est sûre: la messagerie Facebook, obsolète, avait besoin d'une mise à jour. Reste une question majeure: avec toutes les polémiques autour de la vie privée, Facebook réussira-t-il à inspirer confiance et à séduire les internautes?

>> Rendez-vous sur 20minutes.fr dès 19 heures pour suivre toutes les annonces en direct.