Le réseau social MySpace lance son nouveau site

INTERNET Objectif: capter la «génération Y» des moins de 35 ans, très active sur le Net et les réseaux sociaux...

AFP

— 

Le logo du réseau social MySpace
Le logo du réseau social MySpace — DR

Le retour de MySpace. Le réseau social, relégué au second rang par Facebook, a annoncé mercredi le lancement de son nouveau site. Objectif: capter la «génération Y» des moins de 35 ans, très active sur le Net et les réseaux sociaux, via un nouveau design et de nouvelles fonctionnalités.
 
«100 millions d'utilisateurs dans le monde»
 
«C'est le début d'un tournant important pour MySpace», a assuré le directeur général du site Mike Jones, cité dans un communiqué. «MySpace est unique dans la mesure où il fonctionne grâce à la passion de ses utilisateurs, qui en font la programmation en exprimant leurs centres d'intérêt, en faisant partager leurs goûts et leurs connaissances de sujets particuliers, et en repérant des nouvelles sous-cultures», a-t-il ajouté.
 
Naguère pionnier des réseaux sociaux, MySpace, racheté par le groupe News Corporation de Rupert Murdoch en 2005 moyennant 580 millions de dollars, s'est fait largement distancer par Facebook à partir de 2008. Désormais centré sur la musique, il revendique aujourd'hui «plus de 100 millions d'utilisateurs dans le monde», contre plus de 500 millions pour Facebook, et une part de marché de 50% dans la tranche des 13-35 ans aux Etats-Unis.
 
«Un peu plus rock and roll»
 
La rénovation du site, pas encore visible en France, s'accompagne d'un nouveau logo (My_). Elle crée notamment une catégorie spéciale d'utilisateurs, les «curators» (commissaires ou syndics), qui en raison de leur expertise dans un domaine donné bénéficieront d'outils particuliers pour étendre leur influence sur le site.
 
Dès le mois de juillet, le patron du numérique chez News Corp, Jon Miller, avait annoncé qu'il entendait relancer le site pour le rendre «un peu plus rock and roll». Il est notamment devenu plus facile à personnaliser, et facilite la synchronisation avec les réseaux sociaux Facebook et Twitter, ainsi que YouTube (groupe Google). La renaissance de MySpace doit donc beaucoup à ses concurrents…