Hadopi: Les premiers mails d'avertissement sont partis

INTERNET Numericable et Bouygues Telecom ont été les premiers opérateurs à adresser des courriels d'avertissement à leurs clients...

S. C. avec AFP

— 

Le nouveau logo d'Hadopi, dévoilé le 3 mai 2010
Le nouveau logo d'Hadopi, dévoilé le 3 mai 2010 — DR

Surveillez vos boîtes mails, les premiers messages d’avertissement de l’Hadopi ont été envoyés vendredi. La Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi) a confirmé lundi cette information du site PcInpact.
 
Selon le site, Numericable et Bouygues Telecom ont été les premiers opérateurs à adresser des courriels d'avertissement à leurs clients. SFR et Orange devaient leur emboîter le pas lundi matin.
 
Collecte des IP
 
Après ce premier message, l'internaute, s'il récidive dans les six mois, en reçoit un deuxième et une lettre recommandée. A la troisième infraction, il risque une amende et une suspension de son abonnement pouvant aller jusqu'à un an, sans possibilité d'en souscrire un autre.
 
Cinq organismes ont pour l'heure reçu l'aval de la Commission nationale de l’informatique et des libertés pour collecter les adresses IP (qui identifient un ordinateur sur le réseau) des internautes qui téléchargent illégalement: quatre pour les oeuvres musicales (la Sacem, la SCPP, la SDRM et la SPPF) et un pour les films (l'Alpa).
 
Après l’ouverture de son site Internet le même jour, l’Hadopi est donc bel et bien lancée.


Et vous, craignez-vous ces messages d’avertissement? Vont-ils vous dissuader de télécharger illégalement?