Google, l'entreprise où il fait bon travailler?

INTERNET Les étudiants de 12 pays désignent la firme américaine comme l'employeur le plus attractif...

Sandrine Cochard

— 

Le siège de Google à Mountain View, en Californie.
Le siège de Google à Mountain View, en Californie. — D.-P. MORRIS / AFP

Google fait encore rêver les étudiants. Déjà désignée comme l’entreprise la plus attractive en 2009, la firme américaine occupe de nouveau le haut du classement de «l’employeur idéal» en 2010. Elle a été élue haut la main par cent trente mille étudiants des filières de gestion et d’ingénieur de douze pays (Allemagne, Brésil, Canada, Chine, Espagne, Etats-Unis, France, Inde, Italie, Japon, Royaume-Uni et Russie), souligne une étude dévoilée par le blog économie du Monde, mardi.
 
«La firme américaine bénéficie à la fois de l’universalité de sa marque et de son utilisation, de son appartenance au secteur des hautes technologies et de son image, soigneusement cultivée, d’employeur “moderne” offrant une large autonomie et un important confort de travail à ses employés», note le blog.
 
Mondialisation
 
Derrière Google, le classement diffère. Les étudiants en management se prononcent en faveur des quatre grands cabinets d’audit mondiaux (KPMG, Ernst&Young, PricewaterhouseCoopers et Deloitte) tandis que les ingénieurs leur préfèrent les société de high-tech (Microsoft et IBM). D’une manière générale, les firmes à dimension mondiale sont les plus plébiscitées. Ainsi les petits nouveaux à faire leur entrée dans ce club très fermés des 50 entreprises les plus attractives se nomment Apple - qui atteint d’emblée la 10e place chez les ingénieurs –Ikea, Adidas, LVMH, Volkswagen, Toyota et Heineken. «Les étudiants semblent ainsi privilégier, au-delà des Big Four, les entreprises correspondant aux marques les plus présentes dans leur environnement immédiat», souligne encore le blog.
 
En revanche, les entreprises des secteurs bancaire, pétrolier et de conseil dégringolent dans l’estime des étudiants, pointe l’étude. Seule entreprise française dans le classement, L’Oréal occupe la 29e position. Soit onze places de moins que son classement 2009. Les sociétés françaises ne feraient donc plus rêver?

Et vous, pour quelle entreprise aimeriez-vous travailler?