Pour Prince, «Internet c'est fini»

WEB Il l'a expliqué dans une interview au «Daily Mirror»...

C.P.

— 

Prince à Berlin, mai 2010
Prince à Berlin, mai 2010 — SIPA

Plus de 100 millions d’albums vendus en trente ans: le disque de Prince, 20Ten, est prêt (sa diffusion prévue pour juillet a été repoussée à une date indéterminée). A l’occasion de cette sortie floue, il a accordé une interview au Daily Mirror, qui doit distribuer le disque, pour le prix normal du journal, à savoir 45 pence (environ 50 centimes d’euros). 

«Je crois très fort au besoin de trouver de nouveaux canaux de distribution», explique Prince. Un CD accompagnant du papier. Pas de téléchargement, nulle part. Prince a aussi interdit à Youtube et à iTunes de diffuser sa musique, et a même fermé son propre site officiel.

«Internet, c'est fini, a-t-il expliqué au Daily Mirror. Je ne vois pas pourquoi je donnerais ma musique à iTunes ou à quelqu'un d'autre. Ils ne veulent pas me payer une avance, et après ils sont en colère quand je refuse de leur donner.»

«L’Internet, c’est comme MTV. A une époque, MTV était à la mode, et c’est soudainement devenu ringard. Quoi qu’il en soit, tous ces ordinateurs et gadgets électroniques n’apportent rien de bon.»

En France, 20Ten sera disponible avec Courrier International – si Prince finit par honorer le contrat. Et Prince sera en concert le 9 juillet à Aras et le 25 à Nice.