Un homme télécommandé à distance par Twitter

INTERNET David Perez propose aux internautes de le commander à distance via Twitter...

C. Co.

— 

DR

Jusqu’à quel point peut-on être accro aux réseaux sociaux? Un Américain, David Perez, a décidé de mettre littéralement en scène cette question, avec une étrange expérience interactive. Depuis lundi, sur son site Davidondemand.com («David à la demande»), ce publicitaire, accro aux réseaux sociaux, accepte de se laisser commander à distance par Twitter pendant sept jours.

Depuis une terrasse à Cannes, il reçoit ainsi en direct des instructions des internautes qui le suivent sur son profil Twitter, et par l'intermédiaire d'une webcam installée sur ses lunettes, qui permet de voir en direct ce qu'il voit.

Les instructions par tweets ne sont pas toujours d’une pertinence affolante: les internautes lui proposent de raser sa barbe, de perdre son embonpoint durant le temps imparti, de dire leur nom en direct…

Frontières

En tous cas, le coup de pub semble déjà assuré. David Perez bénéficie de l'apport de cinq partenaires financiers, notamment le service de paratage vidéo Justin.tv, ou encore l’agence de pub Leo Burnett.

Et s’improvisant cobaye, David Perez nous confronte à notre de degré de dépendance aux réseaux sociaux, devenus bien plus que des outils de communication et de partage d’infos.

Même s’il a fixé certaines limites: il a le droit de se déconnecter 3 heures par jour et refuse d'obéir à tout ordre qui pourrait porter atteinte à sa vie privée. Et, sans doute, qui pourrait porter atteinte à son image. Reste à savoir quelles sont les frontières précises…