Ces web-séries qui dopent l'audimat du web québecois

VIDEORAMA Les séries télé, bientôt has been? En tous cas, des web-séries innovantes se multiplient au Québec. Et ça cartonne. Sélection, par 20minutes.fr...

Capucine Cousin

— 

De notre envoyée spéciale à La Rochelle

Depuis 2009, c’est l’explosion sur la Toile québecoise. Les web-séries, lointaines héritières des séries télé, se multiplient, dans la lignée du succès phénoménal des Têtes à claques. Parce que ce nouveau format offre plus de liberté aux réalisateurs que des séries télé formatées, et permet à de jeunes talents de faire leurs premières armes.

Malgré le manque de modèle économique, les médias old school canadiens comment à draguer ces jeunes réalisateurs. Ce foisonnement créatif à la sauce 2.0 fait du Québec un des précurseurs en la matière. Au point qu’il est à l’honneur lors de cette première édition du Web TV Festival à La Rochelle. Sélection, entre web-séries hilarantes, absurdes, intellos, ou avec une approche très marketée.

Les têtes à claques: les précurseurs

Les têtes à claques, c’est la web-série au succès sans précédent, lancée en août 2006 par un ancien pubeux, Michel Beaudet, qui propose des courtes vidéos animées, avec des personnages tordants qui semblent être en pâte à modeler, à l’accent québecois bien marqué. 

Canal + la rediffuse chaque semaine depuis janvier 2008, ainsi que Radio Canada. Les marques s’en sont aussi emparées: l’opérateur canadien Bell a monté une campagne de pub avec les Têtes à claques, suivi par SFR, qui  l’a reprise lors du lancement de son site Ca va ouacher, en août 2007...

Lecouple.tv: Elle veut un enfant, lui, sûrement pas…

C’est un couple qui dérange, dans un univers absurde. Elle veut un enfant, lui pas, et va s’employer à la détourner de son objectif, surtout lorsque la belle-mère s’en mêle…
Réalisée par Lily Thileault, jeune actrice, scénariste et productrice surdouée de 27 ans, cette web-série comique  rappelle Un gars une fille, initialement série québecoise. Lancée en octobre 2009, elle compte déjà 9 épisodes, et la deuxième saison est en cours d’écriture.

TempsMort.tv: comment survivre avec un minimum de ressources

TempsMort.Tv  raconte comment un être humain peut survivre avec un minimum de ressources. La story: un cataclysme survient en 2013. Joël fuit Montréal, se réfugie dans la campagne, et va devoir attendre la fin de l’hiver... Une mise en situation grandeur nature. Son jeune réalisateur, scénariste et co-producteur, Eric Piccoli, va aller loin...

En audition avec Simon: les stars s’y bousculent

Ici, des stars canadiennes (Xavier Dolan, Anne Dorval, James Hyndman...) jouent leur propre rôle pour des «auditions» fictives face à Simon, donc.
Cette web-série, diffusée depuis le 16 mars, a été la première à être diffusée exclusivement sur TOU.TV, la nouvelle plateforme lancée par Radio Canada.

Didierzemime.com: total marketé

Joli succès pour cette web-série qui met en scène un mîme noir. Avec derrière «un business plan structuré, adapté pour des ventes à l’étranger, la création de produits dérivés http://www.didierzemime.com/boutique/ , soit faire de Didierzemime une marque», commente Gilbert Ouellette, patron du cabinet de veille Radar.

Cette web-série, diffusée depuis le 16 mars, a été la première à être diffusée exclusivement sur TOU.TV, la nouvelle plateforme lancée par Radio Canada.

Bitchin’ lifestyle

Déjà, la mise en scène d’une bitch de manière décalée ne pouvait que séduire. Là encore, les producteurs, B360 Média,  ont choisi d’emblée de miser sur l’actrice Nadia Gossia pour décliner le concept à toutes les sauces. « Révélée par sa web-série Bitchin' lifestyle en 2007, l’actrice a ensuite au son émission télé de cuisine. Puis ils ont décidé de décliner le concept dans plusieurs domaines », remarque Gilbert Villette.

Dans Bitchin’ kitchen, elle proposait d’accommoder des plates à des circonstances telles qu’une annonce de rupture – tout un programme…

Chroniques d’une mère indigne: délicieusement anti-politiquement correct

 
Lancée en novembre 2009, nominée au Web TV Festival de La Rochelle, cette web-série délicieusement trash est tirée des billets du blog de Caroline Allard. Ses billets ont aussi abouti à la publication d’un livre, en librairies depuis le 10 mars. 

 

RemYx.ca: web-série interactive pour enfants



RemYx, c’est six amis, trois couples et un thème rassembleur: les sempiternelles joies et misères des relations amoureuses. Créée par un producteur d’émissions télé pour enfants, qui a donc importé dans cette web-série la rigueur technique propre à la télé. Tout en ajoutant des éléments interactifs, comme la possibilité de voter en ligne.