Orange ouvre (un peu) l'accès aux appels illimités via le net

TELECOMS Orange autorise depuis fin mars l'utilisation de Skype et d’autres systèmes permettant de passer des appels illimités. Ce sera bientôt aussi le cas chez Bouygues Telecom et SFR. Problème: son utilisation n’est pas tout à fait gratuite...

C. Co., avec agence

— 

Le système de téléphonie par Internet Skype.
Le système de téléphonie par Internet Skype. — RICHARD B. LEVINE/NEWSCOM/SIPA

Bonne nouvelle pour les utilisateurs de téléphones mobiles fans de Skype, Fringe, et de ces autres systèmes permettant de passer des appels transitant via Internet. Enfin presque.

Bien pratiques, ils permettent de passer des appels via Internet grâce à la «voix sur IP» (VoIP) de manière illimitée, partout dans le monde, qui plus est gratuitement. De la même manière que pour les appels des «box» internet (telles quels la Freebox), qui transitent par le réseau IP et sont donc illimités.

Techniquement, il était possible de les implémenter sur son téléphone portable doté d’une connexion Internet. Seulement voilà: Orange, Bouygues Télécom et SFR spécifiaient noir sur plan dans leurs conditions générales d’utilisation qu’il était interdit de les utiliser. Logique: cela aurait permis à leurs clients d’émettre des appels via Internet… non facturés, hors de leur forfait. Donc sans revenus pour l’opérateur.

Mercredi, revirement de taille: l’opérateur Orange fait savoir à la presse qu’il autorise une partie de ses clients de téléphonie mobile à passer des appels transitant par Internet. En fait, l’opérateur a ouvert très discrètement cette nouvelle option depuis le 31 mars. Cette autorisation, une première en France, était demandée par de nombreux utilisateurs, qui critiquaient le fait que les forfaits labellisés "Internet mobile illimité" interdisent ce genre de pratiques. En passant par Skype par exemple, les appels seront gratuits vers d'autres utilisateurs de Skype et à prix réduit vers l'international.

Une option loin d’être gratuite

Mais ce n’est pas tout à fait gratuit. Les appels seront illimités si le client dispose effectivement de l'internet illimité dans son forfait, sinon ils seront «facturés à l'acte», d'après Orange. Seuls les clients ayant des forfaits haut de gamme Origami Jet (119 euros par mois) Origami Plus, et Origami iPhone d'au moins trois heures auront accès à ce service gratuitement. Les autres peuvent y accéder, à condition de débourser 15 euros par mois.

SFR et Bougues Telecom dans les starting blocks

SFR s’apprête lui aussi à accepter Skype et consorts. Mais lui facturera aussi cela comme une option à part, dans les nouvelles gammes de forfaits qu'il va présenter ces prochaines semaines. De son côté, Bouygues Telecom l’intègrera «avant la fin de l'année» dans ses offres, selon un porte-parole.

Aux Etats-Unis, l'attitude des opérateurs mobiles a également évolué : AT&T a annoncé en octobre dernier que les utilisateurs de l'iPhone d'Apple pourraient désormais utiliser Skype sur leur réseau mobile, tandis que Verizon autorise ses clients à utiliser ce service depuis le mois de février.