YouTube introduit des restrictions sur les vidéos de démo d’armes à feu

REGLEMENT La plateforme avait été vivement critiquée après la tuerie de Parkland...

Anne Demoulin
— 
Illustration YouTube
Illustration YouTube — RICHARD B. LEVINE/NEWSCOM/SIPA

YouTube entre dans le débat du contrôle des armes à feu. Sur la plateforme vidéo, les chaînes sur les armes à feu cartonnent, à l’instar de Code-RNO. YouTube a discrètement introduit cette semaine des restrictions plus strictes sur les vidéos impliquant des armes à feu.

La plateforme vidéo, propriété de Google Alphabet Inc., a fait l’objet de vives critiques après la tuerie de Parkland en Floride, qui a fait 17 morts. Cette décision intervient quelques jours avant la March For Our Lives, une marche organisée par les survivants du massacre ce samedi.

Des millions de vidéos et tutos sur les armes à feu

« Nous avons récemment informé les créateurs des mises à jour que nous ferons autour du contenu autour de la promotion de la vente ou de la fabrication d’armes à feu et de leurs accessoires », a indiqué un porte-parole de YouTube dans un communiqué.

YouTube va donc interdire les vidéos qui font la promotion ou qui sont liées à des sites vendant des armes à feu, mais aussi les vidéos qui contiennent des instructions sur la façon d’assembler ces dernières.

Ces nouvelles règles de YouTube seront appliquées à partir d’avril. La recherche « how to build a gun ? » (« Comment construire une arme à feu ? ») mène actuellement à 25 millions de résultats. Parmi ces 25 millions de vidéos, certaines concernent des jouets.

PornHub, la plateforme refuge ?

Spike’s Tactical, fabricant d’armes à feu, a déjà vu sa page suspendue mardi en raison de « violations répétées ou graves ». Un porte-parole de YouTube a déclaré que la chaîne avait été rétablie après avoir été retirée par erreur. InRange TV, chaîne dédiée aux armes à feu, a décidé de déplacer ses vidéos vers le site pour adultes, PornHub, estimant qu’il y aurait plus de liberté que sur YouTube.

La National Shooting Sports Foundation, un groupe de pression de l’industrie des armes à feu, a qualifié cette nouvelle politique de YouTube d '« inquiétante ».