Une Miss France rousse élue à Châteauroux... Un «complot», qui amuse des internautes

ROUX-CASSERIES La rousse Miss Nord-Pas-de-Calais sacrée samedi à Châteauroux avec Ed Sheeran dans les parages... Coïncidence ? On ne croit pas...

F.R.

— 

Maëva Coucke, Miss France 2018.
Maëva Coucke, Miss France 2018. — GUILLAUME SOUVANT / AFP

La mafia rousse s’est imposée samedi soir. Maëva Coucke, Miss Nord-Pas-de-Calais à la chevelure de feu, a été sacrée Miss France 2018, dans la nuit de samedi à dimanche, à Châteauroux (Indre), quelques instants après qu’ Ed Sheeran, roux lui aussi, s’est produit sur scène.

« [Il] a chanté deux fois et lui a porté chance. A Châteauroux. Châteaurousse ! C’était écrit », s’amuse notre confrère du Parisien dans les colonnes du quotidien, ce dimanche. Un combo qui avait également sauté aux yeux des téléspectateurs, dont certains étaient à deux doigts de crier à la théorie du complot entre deux jeux de mots tirés par les cheveux.

Fausse rousse

Hélas, les conspirationnistes vont être déçus, aucune organisation secrète des roux pour la domination du monde n’était à l’œuvre ce samedi. D’ailleurs, la nouvelle Miss France n’est pas née rousse. « Ça fait un an [que mes cheveux] sont ainsi. En fait, je l’ai décidé au cours d’un défilé où on m’avait bombé les cheveux en roux. À l’époque, tout le monde m’a dit que ça m’allait super bien. Au début, j’étais un peu réticente à l’idée de sauter le pas. Et puis, finalement, je l’ai fait et ça m’a plu! (...) Aujourd’hui, je ne pourrais plus retourner à ma couleur naturelle, le blond foncé. Je trouve que ça me va mieux au teint», confiait-elle au site de TV Magazine avant le concours.