Agression sexuelle: Bernard-Henri Lévy prend la défense de Frédéric Haziza sur Twitter

REACTION La chaîne parlementaire a suspendu le présentateur…

L.B.

— 

Bernard Henri-Lévy à Paris le 17 mai 2013.
Bernard Henri-Lévy à Paris le 17 mai 2013. — DUCLOS/SIPA

Bernard-Henri Lévy a réagi ce mercredi à l’affaire Frédéric Haziza, visé par une plainte d’une journaliste de LCP pour une agression sexuelle datant de 2014. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire et la chaîne parlementaire a « suspendu » le présentateur vedette pour permettre à l’enquête interne lancée par la direction « de se dérouler dans le climat le plus serein possible ».

>> A lire aussi : Le présentateur de LCP Frédéric Haziza accusé d’agression sexuelle

Et BHL semble secoué par cette histoire. « Qui nous fera croire qu’Haziza est le Weinstein français ? Et comment mettre un signe égal entre ce qui lui est reproché et ce dont on accuse Ramadan ? Amitié à Frédéric », écrit-il. 

Il lui aurait pincé la fesse gauche

La journaliste Astrid de Villaines a porté plainte pour agression sexuelle contre Frédéric Haziza pour des faits datant de novembre 2014, a révélé mardi Buzzfeed. Selon son témoignage, le journaliste l’a bloquée dans le passage et lui a pincé la fesse gauche. « Je précise qu’au cours des années qui ont précédé, monsieur Haziza avait des gestes ou des allusions plus ou moins déplacées, à savoir : qu’il me frôlait le haut de ma poitrine avec ses mains et qu’il me déclarait que mes hauts de vêtements m’allaient bien, tout en fixant ma poitrine », peut-on lire dans la plainte que s’est procuré Buzzfeed.

La Société des journalistes et le comité d’entreprise de LCP avaient aussi réagi. Ils ont expliqué être « unanimement choqués par l’ampleur et le contenu de ces révélations » et réclamaient un « retrait de l’antenne ainsi qu’une mise à pied à titre conservatoire » de Haziza.