#Balancetonporc: Asia Argento accuse un réalisateur de l’avoir violée

REVELATIONS La comédienne est l’une des premières à avoir mis en cause Harvey Weinstein…

L.B.

— 

Asia Argento, en Italie le 22 mars 2017
Asia Argento, en Italie le 22 mars 2017 — Lenny / IPA/SIPA

Asia Argento met en cause deux autres figures du cinéma sans dévoiler leur nom. L’une des premières comédiennes a avoir mis en cause Harvey Weinstein a profité du hashtag #balancetonporc, qui a permis à des milliers de victimes de se libérer, pour exposer deux hommes sur Twitter dimanche.

« Un réalisateur/acteur italien a sorti son pénis »

Dans un premier tweet, la fille du réalisateur italien Dario Argento écrit : « Un grand réalisateur de Hollywood avec le complexe de Napoléon m’a donné du GHB [connu sous le nom de « drogue du viol » pour ses propriétés sédatives et amnésiantes] et m’a violée alors que j’étais inconsciente. J’avais 26 ans », avant d’enchaîner sur une deuxième confidence.

« Un réalisateur/acteur italien a sorti son pénis quand j’avais 16 ans dans sa caravane alors que nous parlions du " personnage "», écrit-elle encore sur le réseau social.

Quelques instants plus tôt, elle avait affirmé : « Je suis sûre que les deux autres hommes qui ont abusé de moi lorsque j’étais adolescente et jeune adulte sont en train de chier dans leur pantalon. »

Elle a raconté au New Yorker, en début de semaine dernière, que Harvey Weinstein l’avait forcée à avoir une relation sexuelle orale en 1997 dans une chambre d’un hôtel de la côte d’azur.

Dans l’article, elle explique que l’incident a été « un traumatisme horrible ». « J’ai été abîmée ». Elle raconte qu’Harvey Weinstein a insisté pour la voir, ce qu’elle a accepté. Il a aussi eu d’autres relations sexuelles avec elle durant les cinq années suivantes. Elle les qualifie de consenties mais dit s’être sentie « obligée » de céder à ses avances.