Du sable ramassé sur des plages bretonnes vendu illégalement sur Internet

COMMERCE Des sites marchands proposent des sachets de sable breton…

J.G.

— 

La plage du Sillon, à Saint-Malo, ici en juillet 2014.
La plage du Sillon, à Saint-Malo, ici en juillet 2014. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

On trouve vraiment de tout sur eBay. Certains habitants de la côte bretonne se sont émus ces derniers jours après avoir remarqué que des sachets de sable étaient en vente sur Internet, comme le rapporte France Bleu. Vendu en sachet, du sable ramassé sur les plages de Camaret, Bénodet ou Penmarc’h dans le Finistère est ainsi proposé à la vente pour quelques euros.

Une pratique illégale puisqu’il est interdit de ramasser du sable sur une plage sous peine d’écoper d’une amende de 1.500 euros. Si cela est toléré pour les promeneurs, les autorités se montrent moins indulgentes quand il s’agit d’en faire commerce.

Les collectionneurs de sable dénoncent cette pratique

Alerté par des habitants sur ces pratiques, l’adjoint au maire de Penmarc’h ne cache pas sa surprise. « Nous sommes désarçonnés par cette situation. Les plages perdent du sable. Ce n’est qu’une goutte d’eau mais il nous appartient d’être vigilants pour que cette pratique cesse », indique l’élu, interrogé par la radio.

>> A lire aussi : Une nouvelle garantie pour les acheteurs en cas de litige sur eBay

Le président des collectionneurs de sable dénonce également cette pratique. « Nous avons une charte signée par de nombreux collectionneurs. Nous nous engageons à ne pas acheter ni à vendre du sable », indique Brice Vaillant, président de l’association française d’arénophilie. « Notre but est d’éviter les pratiques mercantiles et de garantir l’état des sites », poursuit-il.