Une folle rumeur agite le web sur le décès de Chester Bennington

DESINTOX Certains sites remettent en doute la version des autorités américaines...

Mathilde Cousin

— 

Chester Bennington s'est donné la mort le 20 juillet.
Chester Bennington s'est donné la mort le 20 juillet. — John Shearer/AP/SIPA
  • Le chanteur s’est donné la mort jeudi.
  • Le suicide a été confirmé par les autorités américaines.
  • Des sites complotistes américains parlent, à tort, d’assassinat.

Jeudi soir, le monde entier apprenait avec stupéfaction le décès de Chester Bennington, le chanteur du groupe Linkin Park, à l’âge de 41 ans. Quelques heures après, des rumeurs autour du décès de l’Américain apparaissaient déjà sur internet. Le site Your News Wire affirme que la police a ouvert une enquête pour assassinat. Le site fait un rapprochement avec la mort de Chris Cornell, le chanteur de Soundgarden, qui a été retrouvé mort le 18 mai et laisse sous-entendre, que, lui aussi, aurait été assassiné.

Selon Your News Wire, les deux célébrités auraient été assassinées car elles étaient sur le point de révéler l'existence d'un réseau de pédophiles.

Cette théorie du complot a été reprise sur plusieurs sites outre-atlantique.

DESINTOX

Chester Bennington est bien mort en se suicidant, a confirmé l’institut médico-légal du comté de Los Angeles. Un porte-parole de ce même institut a confirmé vendredi la mort par pendaison.

On peut s’interroger sur la source sur laquelle s’appuie Your News Wire pour parler d’assassinat : seule un vague « source policière » est indiqué. Aucun nom, aucune fonction, aucune unité de police ne sont indiqués. Si la police avait vraiment communiqué à ce sujet, l’information serait reprise dans les principaux médias américains, ce qui n’est pas le cas. De plus, le site de fact checking Scopes indique que la police de Palos Verdes Estates, la ville où résidait Chester Bennington, n’a pas commenté ce décès et a renvoyé toutes les demandes vers le bureau du médecin légiste.

>> A lire aussi : VIDEO. Mort de Chester Bennington: «C'est un bout de mon adolescence qui s'envole avec lui»

Chris Cornell est lui aussi décédé en mettant fin à ses jours. Selon le médecin légiste, il est mort par pendaison.

Quant aux prétendues révélations sur un « réseau de pédophiles », les bases sur lesquelles s’appuie Your News Wire sont plutôt… minces. Le site cite des « amis proches » de Chris Cornell, sans jamais donner plus de précisions sur leur identité. Ces « amis » disent qu’un « livre noir » aurait été montré au chanteur, qui aurait contenu le nom d’un de ses associés. Le chanteur aurait ensuite enquêté et découvert un réseau pédophile. Chris Cornell n’a jamais mentionné un tel livre ni un quelconque réseau de ce genre.

Le retour du « pizzagate »

Cette « théorie » n’est pas sans ressembler au « pizzagate », une intoxmaintes fois démentie concernant un prétendu réseau pédophile à Washington. Cela n’empêche pas certains internautes de lier sur des forums la mort des deux chanteurs à ce « pizzagate ».

Your News Wire est un site peu fiable, qui a déjà relayé de fausses informations et des théories du complot. La chaîne CBS avait montré que le site avait publié une intox sur Michelle Obama.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les fake news. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse. Si vous souhaitez que la rédaction vérifie une information, écrivez à contribution@20minutes.fr.