Emmanuel Macron: Quant un site chrétien associe le président à un «péché sexuel»

POLITIQUE «La France a élu le péché sexuel comme président», peut-on lire sur le site de «L'observateur chrétien»...

20 Minutes avec agence

— 

Emmanuel et Brigitte Macron célèbrent la victoire à la présidentielle au Carousel du Louvre le dimanche 7 mai.
Emmanuel et Brigitte Macron célèbrent la victoire à la présidentielle au Carousel du Louvre le dimanche 7 mai. — SIPA

« La France a élu le péché sexuel comme président. » Le site L’observateur Chrétien a publié ce lundi un article dénonçant la position d’Emmanuel Macron concernant les homosexuels et plus largement la communauté LGBTI [lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres ou transsexuels et intersexes].

L’auteur, un certain David Houstin qui se présente sur Twitter comme un « chrétien passionné par l’Asie », s’appuie sur l’extrait d’une lettre ouverte, piochée sur le site officiel du leader d’En Marche ! : « Je mènerai une lutte intraitable contre la haine envers les LGBTI », expliquait celui qui a été élu ce dimanche président de la République.

La toile s’indigne

« Chrétiens, nous devons nous préparer à une persécution sans précédent si nous souhaitons défendre les valeurs chrétiennes durant ce quinquennat », prévient de son côté l’auteur du texte, qui incite à voter contre le parti d’Emmanuel Macron lors des élections législatives du mois de juin.

Objectif : empêcher notamment le vote de prochaines lois qui « permettront aux couples lesbiens d’accéder à la procréation médicalement assistée », écrit David Houstin, selon qui « déclarer que l’homosexualité est un mal ne signifie en rien que nous sommes homophobes ».

Des propos qui ont rapidement fait bondir les internautes, en particulier sur Twitter. « Des propos presque graves. Ne pas aimer les homosexuels c’est en effet de l’homophobie. Point barre. Religion ou pas » ou encore « Mais moi je ne t’aime pas David Houstin », peut-on notamment lire.