Le «Daily Mail» banni des sources Wikipédia

MEDIAS L’encyclopédie collaborative en ligne vient de décider que le « Daily Mail » n’était pas assez fiable pour être utilisé comme source…

Manon Aublanc

— 

Capture d'écran du site Internet du «Daily Mail» le 28 juillet 2015.
Capture d'écran du site Internet du «Daily Mail» le 28 juillet 2015. — Capture d'écran Daily Mail

Les contributeurs de la version outre-Atlantique de Wikipédia ont décidé de ne plus utiliser, sauf exception, le tabloïd anglais Daily Mail comme source.

La fiabilité en cause

La décision a été prise après un débat où les contributeurs ont estimé que les articles du Daily Mail et de sa version en ligne « sont généralement peu fiables ». Ainsi, l’utilisation du tabloïd comme source est maintenant « interdite de manière générale, et plus spécifiquement lorsque des sources plus fiables existent ».

>> A lire aussi : Wikipedia: Comment l’encyclopédie en ligne est entrée dans l’âge de raison

Reste la question des articles déjà existants. Les contributeurs vont réexaminer les articles citant actuellement le journal anglais comme source et, si c’est possible, remplacer la source. Une situation exceptionnelle pour le site d’encyclopédie collaborative qui arrive rarement à ce type de conclusion.

Mauvaise réputation

Les contributeurs, qui sont libres de prendre ce genre de décision, la justifient par « la mauvaise réputation du Daily Mail, liée à son absence de vérifications, sa ligne sensationnaliste, et sa publication d’informations inventées ».

>> A lire aussi : Brexit: Lego ne fera plus sa publicité dans le «haineux» «Daily Mail»

Il y aura bien des exceptions puisque les contributeurs de Wikipédia ont également décidé que le Daily Mail pourrait être utilisé comme source en cas de nécessité, c’est-à-dire si un article lui-même traite du journal anglais ou de ses journalistes.