Attentat de Nice: Tour Eiffel en feu, prise d’otage et complice… Les folles rumeurs passées au crible

COMPLOT L’attentat de Nice, comme chaque événement tragique, a encore donné lieu à l’apparition de rumeurs et de théories du complot…

Vincent Vantighem

— 

Capture d'écran montrant la Tour Eiffel prétendument en feu juste après l'attentat de Nice.
Capture d'écran montrant la Tour Eiffel prétendument en feu juste après l'attentat de Nice. — YouTube

Ça commence à devenir une mauvaise habitude. Comme lors de chaque événement tragique, les réseaux sociaux ont relayé, en marge de l’attentat commis à Nice jeudi soir, de nombreuses rumeurs et théories du complot complètement folles. 20 Minutes désamorce les principales d’entre elles qui ont surgi sur la toile…

  • Il y avait un passager dans le camion

La rumeur : Médecin et sarkozyste selon sa propre définition, Christian Coulon lance le débat sur Twitter en publiant une photo de l’avant du camion. « Pourquoi les impacts de balles sont dirigés sur le pare-brise côté passager ? Y avait-il un passager ? »

La vérité : Autre photo, autre point de vue et… autres impacts de balle côté conducteur. L’un des policiers qui a « neutralisé » Mohamed Lahouaiej Bouhlel a témoigné ce dimanche auprès de l’Agence France Presse. Il raconte, qu’après un premier échange de tirs, le chauffeur du camion s’est baissé avant de réapparaître sur le siège côté passager. C’est à cet endroit-là qu’il a été tué.

Le camion criblé de balles de l'auteur de l'attentat de Nice
Le camion criblé de balles de l'auteur de l'attentat de Nice - BORIS HORVAT AFP
  • Le chauffeur n’est pas mort, il a été exfiltré

La rumeur : « Le terroriste de Nice, Mohamed Lahouaiej Bouhlel a été capturé vivant. » Cette fois, ce n’est plus une photo mais une vidéo qui l’affirme. Elle montre un homme violemment emmené, à proximité du camion, par des policiers, juste après un échange de coups de feu.


A partir de 0’43…

La vérité :  Les spécialistes Décodeurs du Monde ont démontré que cette vidéo – visionnée 400.000 fois sur YouTube avant d’être supprimée – a fait l’objet de coupes et d’un montage. Surtout, une source policière a témoigné pour expliquer que la personne emmenée n’est autre « qu’une victime évacuée, compte tenu du danger généré par l’interception du camion ». Cet homme en question a même raconté la scène au journal Nice-Matin.

  • Le terroriste s’appelle en fait Antwan Kumiya

La rumeur : Même CNN s’est fait prendre. Rapidement après les faits, un premier nom et une photo circulent sur Twitter informant de l’identité du tueur de Nice. Il s’agirait de Antwan Kumiya, un Tunisien de 31 ans.

La vérité : On sait désormais que le chauffeur du camion s’appelait Mohamed Lahouaiej Bouhlel. Le vrai Antwan Kumiya qui s’appelle en fait Anthony Cumia est animateur radio aux Etats-Unis et a préféré sourire de cette méprise tout en condamnant l’attentat.

  • La Tour Eiffel est en flammes

La rumeur : Quelques minutes après l’annonce de l’attentat de Nice, un message sur Twitter s’enflamme comme une traînée de poudre. Il annonce que la Tour Eiffel est en feu.

La vérité : C’est un camion transportant des artifices qui a pris feu sur le pont d’Iéna et non pas la Tour Eiffel elle-même qui aurait été la cible d’un attentat. La préfecture de police tweete l’info pour éteindre l’incendie viral…

  • Prise d’otages à Nice et même à Cannes

La rumeur : D’abord, c’était au restaurant Buffalo Grill, place Masséna de Nice. Puis à l’hôtel Négrescro. Puis au Méridien. Et même à Cannes. Plusieurs prises d’otages ont eu lieu, juste après le feu d’artifice de Nice, si l’on en croit divers messages postés sur Twitter.

La vérité : Il n’y a eu aucune prise d’otage. Si une chaîne d’information en continue a bien relayé l’information selon laquelle une prise d’otages avait suivi l’attentat de la Promenade des Anglais, le ministère de l’Intérieur a très rapidement démenti cette rumeur.

  • Alfonso-Robert est (encore) mort dans l’attentat de Nice

La rumeur : Un jeune homme brun souriant et répondant au nom d’Alfonso ou de Robert. Des internautes ont publié la photo de cet homme, dès jeudi soir, demandant si quelqu’un l’avait vu alors qu’il se trouvait à Nice et qu’il pourrait faire partie des victimes de l’attentat.

La vérité : Alfonso ou Robert est mort dans le crash d’Egypt Air, dans l’attentat d’Orlando ou encore à Istanbul, comme l’ont rapporté nos confrères de France 24. A chaque événement tragique, sa photo ressurgit. En réalité, il s’agit d’un Mexicain qui aurait escroqué des personnes qui n’ont rien trouvé de mieux que de parler de lui à chaque attentat pour se venger…