«Madame Gorafi»: Un site pour «vivre le sexisme de façon épanouie»

PARODIE Depuis ce lundi, l’esprit du « Gorafi » s’exprime dans un site pastichant la presse féminine…

Fabien Randanne
— 
Aperçu de la home de «Madame Gorafi», le 1er février 2016.
Aperçu de la home de «Madame Gorafi», le 1er février 2016. — Madame Gorafi

Le Figaro a son Madame Figaro, il semblait logique que Le Gorafi ait son Madame Gorafi. Le site parodique lance ce lundi un pastiche moquant la presse féminine et ses travers.

[Coup marketing] Découvrez le nouveau site pour Elles qui va nous permettre d’engranger encore plus de recettes pub https ://t.co/4kmRFuoYQG
— Le Gorafi (@le_gorafi) 1 Février 2016

 

L’humour absurde et cynique investit les traditionnelles rubriques mode, sexo, lifestyle ou psycho et s’en donne à cœur joie.

« Etre mince et propalestienne en même temps »

Les internautes peuvent donc retrouver une sélection de « 6 débardeurs chics pour aller distribuer de la nourriture au plus démunis », dénicher des conseils pour « être mince et propalestinienne en même temps », parcourir des témoignages tels que « Je suis sortie pendant sept mois avec une appli de rencontre » ou bien encore savoir comment réagir « si votre copain crie "Allahou Akbar" pendant un date [un rendez-vous amoureux] ». Bref, une ligne éditoriale offrant l’opportunité à son lectorat de « vivre le sexisme de façon épanouie », comme le promet Madame Gorafi sur son compte Facebook.

Bonjour et bienvenue sur la page Facebook de Madame Gorafi. Le site internet Madame.legorafi.fr est truffé des…

Posté par Madame Gorafi sur lundi 1 février 2016

Bonjour et bienvenue sur la page Facebook de Madame Gorafi. Le site internet Madame.legorafi.fr est truffé des…

Posté par Madame Gorafi sur lundi 1 février 2016
Madame Gorafi

Bonjour et bienvenue sur la page Facebook de Madame Gorafi. Le site internet Madame.legorafi.fr est truffé des…

Posté par Madame Gorafi sur lundi 1 février 2016
lundi 1 février 2016

 

Il faudra donc désormais veiller à ne pas confondre les pastiches avec les vrais articles de la presse féminine. Et la tâche ne s’annonce pas si facile que cela… L’équipe de Madame Figaro, elle, est restée fair-play en prenant la peine de saluer l’arrivée de son « jumeau maléfique ».

Bienvenue à @MadameGorafi notre jumeau maléfique ;) #madamegorafi #welcome
— Madame Figaro (@Madamefigaro) 1 Février 2016

 

Ce lundi matin, Madame Gorafi faisait partie des sujets les plus commentés sur Twitter. Mais si un grand nombre de messages étaient enthousiastes, d’autres internautes étaient moins emballées…

#MadameGorafi Sans doute suis-je à contre-courant, mais ça ne me fait pas rire. Du tout. pic.twitter.com/g3DUasZrWL
— Isa V G (@isavg7) 1 Février 2016
Madame Gorafi c’est du sexisme qui n’est pas sexiste car les auteurs savent qu’ils ne sont pas sexistes ? j’ai bon ?
— CrêpeGeorgette (@valerieCG) 1 Février 2016