#TousEnKippa: Les internautes solidaires des Juifs de France

SOCIETE Dans une tribune publiée dans « La Vie », trois catholiques ont appelé les chrétiens à revêtir la kippa, ce samedi 16 janvier, en signe de solidarité…

20 Minutes avec agence

— 

Depuis ce lundi 11 janvier 2016, la kippa essaime sur les réseaux sociaux, en signe de solidarité avec les Juifs de France.
Depuis ce lundi 11 janvier 2016, la kippa essaime sur les réseaux sociaux, en signe de solidarité avec les Juifs de France. — Rubin Sfadj/Twitter

Supporters de l’Olympique de Marseille, stars ou anonymes, juifs ou catholiques, prêtre ou pasteur. Depuis l’agression antisémite contre un prof juif ce lundi à Marseille et le débat qui s’en est suivi sur le port de la kippa, bon nombre d’internautes affichent leur soutien au couvre-chef. Appelant, entre autres, à ne pas céder à la peur et à être fier de sa religion sous les hashtags #JePorteLaKippa ou #TousEnKippa.

Un hashtag comme une réponse à la tribune publiée dans l’hebdomadaire La Vie par trois catholiques (Xavier Accart, rédacteur en chef de Prier, le père Jean-Baptiste Nadler et Régis Burnet, vice-doyen de la Faculté de théologie de Louvain) et appelant les chrétiens à revêtir la kippa ce samedi 16 janvier, en signe de solidarité et de fraternité avec les Juifs de France.

 

 

 

Ainsi peut-on voir un prêtre (catholique) ou un pasteur (protestant) revêtir la calotte en signe de soutien. « Solidarité avec mes frères Juifs », a écrit sur Twitter le père Jean-Baptise Nadler. Le curé de Tours est suivi de près par le pasteur baptiste Pierre de Mareuil, officiant en l’Ile-de-France.

 

 

Sur Facebook, le député LR Claude Goasguen a posté une photo de lui portant la kippa. En légende : « Je ne suis pas juif, je porte la kippa aux quatre colonnes par solidarité. Je comprends la crainte mais il ne faut pas reculer. Nous avons le droit en France d’exercer librement sa religion. Ce ne sont pas les religions qui tuent mais les hommes. »

De son côté, comme l’a repéré L’Obs, l’acteur et réalisateur Patrick Braoudé a choisi de porter non pas une, mais plus de cinq kippas. « Polémique sur la kippa : voici la réponse d’Alexandre Arcady », a posté, quant à elle, sur Twitter Elisabeth Assayag, journaliste à Europe 1.


Sans oublier que de nombreux supporters de l’OM (juifs ou non d’ailleurs) ont répondu à l’appel du grand rabbin Haïm Korsia, qui leur a demandé de porter un couvre-chef en signe de solidarité avec la communauté juive lors du prochain match au Stade Vélodrome.