Le Bon Coin: Six mois ferme pour une escroquerie à Carcassonne

ARNAQUE L’homme était un récidiviste…

20 Minutes avec agence

— 

Capture d'écran du site de revente Le Bon Coin
Capture d'écran du site de revente Le Bon Coin — Capture d'écran

Il était déjà écroué pour 18 mois, ayant été précédemment condamné pour des faits de violence avec arme. Il a été extrait de la maison d’arrêt le temps de son procès au tribunal correctionnel, qui l’y a renvoyé pour six mois supplémentaires, cette fois-ci pour recel de vol et escroquerie en récidive.

Johan El Hasni, 25 ans, a d’ailleurs reconnu les faits qui lui était reprochés, des faits commis le 12 août 2012 à Barbaira, à proximité de Carcassonne (Aude). Sur le site de petites annonces Le Bon Coin, le jeune homme revendait des biens qui n’existaient pas, sous couvert d’une fausse identité acquise grâce au vol d’une carte d’identité.

Neuf précédentes condamnations depuis 2011

« Je reconnais les faits, mais entre-temps j’ai été jugé pour des faits similaires. Je n’ai rien à dire de plus », a déclaré Johan El Hasni au cours de son procès, selon des propos rapportés par L’Indépendant. « Après mon apprentissage, je me suis mis sur les chemins de l’informatique et j’ai suivi le mauvais côté. »

Avant le verdict, le casier judiciaire du receleur cumulait déjà quelque neuf condamnations depuis 2011. « Des condamnations qui n’ont en rien été dissuasives », a d’ailleurs estimé le représentant du ministère public.