Vous voulez lancer une chaîne YouTube ? Six conseils pour vous démarquer

WEB Video City Paris, le premier festival des YouTubeurs, se tient les 7 et 8 novembre à Paris. Tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer…

Anaëlle Grondin

— 

La chaîne YouTube de Patrick Baud, Axolot.
La chaîne YouTube de Patrick Baud, Axolot. — Capture d'écran / YouTube

Vous adoreriez avoir la notoriété de Cyprien ou d’EnjoyPhoenix ? Vous imaginez pouvoir gagner votre vie sans jamais quitter votre chambre, avec une simple caméra et un micro ? Vous vous voyez déjà parmi les invités de l’édition 2016 de Video City Paris ? Pas si vite. Vous n’êtes pas le seul à vouloir faire une « carrière » de YouTubeur. Les chaînes foisonnent sur la plateforme de partage de vidéos. Si bien qu’il est devenu très difficile de se démarquer. Les conseils de Patrick Baud, auteur de la chaîne YouTube Axolot, et de Cyrus, créateur du Coup de Phil et auteur du Rewind, pour réussir à séduire les internautes.

>> A lire aussi: A quoi va ressembler Video City Paris, le premier salon des YouTubeurs?

1. Ne choisissez pas « un sujet qui marche »

Concentrez-vous sur une thématique qui vous fait vibrer. « Il faut faire ce qu’on a envie de voir, être porté par la passion et l’envie de partager. Et surtout pas par le besoin d’être connu », prévient Patrick Baud. « Certains se projettent comme si c’était un plan de carrière, ce n’est jamais la bonne raison de faire quelque chose, ça se sent tout de suite. » Cyrus renchérit : « Il faut que le projet soit cohérent : on ne fait pas une vidéo de gaming et le lendemain un tuto beauté ».

2. Restez vous-mêmes

Etre spontané ou écrire un script ? « Il y a mille manières de faire. Si on n’a pas de talent en improvisation, il vaut mieux préparer minutieusement ce qu’on a à dire. Personnellement, j’écris toutes les vidéos comme s’il s’agissait d’articles », réagit Patrick Baud. Il met toutefois en garde : chacun doit avoir un style unique. « Sur YouTube, il y a des codes visuels qui viennent principalement des podcasteurs Norman et Cyprien, les pionniers. On retrouve le montage très très cut, beaucoup de vannes, même sur les chaînes à vocation culturelles », déplore-t-il. Concernant les thématiques, vous pouvez tout faire, mais à condition d’aborder les choses sous un nouvel angle. « Je ne suis pas le seul à faire de la philo, mais c’est traité tellement différent par rapport aux autres que cela ne pose pas de problème », explique Cyrus.

>> A lire aussi: Comment Norman, Cyprien et compagnie sont sortis de leurs chambres

3. Allez-y mollo sur les vannes

Les vidéos d’humour cartonnent sur YouTube. Mais attention à ne pas trop en faire ! Surtout si cela ne colle pas vraiment avec le sujet de votre chaîne. « Beaucoup sont dans ce travers-là : mettre un maximum de blagues pour éviter que les personnes ne s’en aillent », regrette Patrick Baud. « Si elles sont pour l’audience, je partage cette critique », indique Cyrus. Mais pour lui, il ne faut pas non plus s’en priver si cela fait partie de la personnalité de l’auteur.

4. Ne négligez pas le son

« Sur le plan technique, ce qui est souvent négligé c’est le son, le micro », affirme Patrick Baud. Pour une chronique sur plan fixe et face caméra, c’est ce qui compte le plus, selon lui. Avant même la vidéo. « Il y a des gens qui souvent ne font qu’écouter en arrière-plan », prévient le YouTubeur. Il faut donc compter sur un bon matériel. Lui, par exemple, utilise un Zoom H4 pour enregistrer le son. Il explique que la plupart des YouTubeurs se filment avec des appareils Canon en HD aujourd’hui. Un minimum d’investissement financier est donc requis. « Aujourd’hui le niveau sur YouTube, même le niveau d’entrée, augmente, indique Cyrus. Il y a quatre ans tu pouvais te permettre de faire une vidéo avec une webcam et micro pourri. Avec Golden Moustache et Studio Bagel, capables de débloquer un budget à cinq chiffres pour une vidéo web, c’est difficile pour un spectateur de passer de cette vidéo-là à la tienne. » La bonne nouvelle, souligne-t-il, c’est que tourner en HD et avoir un bon son sont de plus en plus accessibles en se tournant vers le marché de l’occasion.

>> A lire aussi: Google crée un «You Tube Space» dans son siège parisien

5. Demandez l’avis de vos proches avant de poster

Une règle importante pour Cyrus : « Je fais toujours regarder mes vidéos à des amis avant. Internet ça peut être dangereux, on peut être facilement la risée de tous. » Patrick Baud aussi montre ses vidéos avant de les mettre en ligne : « J’envoie la vidéo à plusieurs proches pour avoir des retours, c’est toujours un bon indicateur à condition d’avoir des amis sincères. »

6. Publiez fréquemment

Il ne suffit pas de poster une vidéo de temps en temps pour séduire l’Internet. « C’est important de donner des rendez-vous, de poster fréquemment. Plus c’est fréquent mieux c’est », précise Cyrus. Une vidéo par jour n’est pas toujours tenable sur la durée, mais c’est l’idéal pour se bâtir une communauté en ligne. Pour le YouTubeur, « les abonnés à la chaîne est le chiffre le plus important : on ne se mesure pas à nos vues, mais aux gens qui ont fait le choix de nous suivre ».