J.K. Rowling insulte les Français, puis s'excuse

WEB La mère d’Harry Potter a dû s’excuser à la suite d’une blague mal interprétée sur Twitter…

C.W.
J.K. Rowling en octobre 2012.
J.K. Rowling en octobre 2012. — Dan Hallman/AP/SIPA

On peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui. J.K. Rowling, auteur de la saga Harry Potter, en a fait les frais ce mardi 25 août sur Twitter. Voulant se moquer gentiment d’un message d’un nationaliste écossais, l’écrivain s’est finalement mis les Français à dos.

« Des bâtards français »

L’histoire part d’un tweet d’un fervent défenseur écossais. « Je prête allégeance à mon pays qui est l’Écosse et je continuerai de travailler pour sa libération de l’autorité normande corrompue », poste un internaute sur Twitter. Un message qui fait allusion à l’histoire compliquée entre nos deux pays et l’implantation de nombreux Normands sur les terres écossaises au XIe siècle. Un nationalisme qui semble alors irriter J.K. Rowling, qui y répond par l’ironie :

« Corrupt norman rule. » The English aren’t just bastards, they’re French bastards. #CivicNationalism pic.twitter.com/OB4Aj9bMcS
— J.K. Rowling (@jk_rowling) 25 Août 2015
 

« L’autorité normande corrompue ». Les Anglais ne sont pas juste des bâtards, ce sont des bâtards français. #nationalismecivique », écrit alors la romancière. Une blague au second degré qui visiblement, n’est pas passée côté français…

@jk_rowling but we’re not all bastards..
— ,,,UNE NOISETTE (@ntmalefoy) 25 Août 2015

 

@jk_rowling Mais oui, certainement.
— starlinguk (@starlinguk) 26 Août 2015
@jk_rowling @OllyBarter Sans les Normands : -pas d’anglais moderne -pas de famille Potter Sans l’anglais, pas de Harry Potter Sans Harry…
— diKwaZHmimel (@RModiz) 25 Août 2015

 

Si la réflexion de J.K. Rowling en a fait rire certains, les réactions ont été si nombreuses que l’écrivain a dû poster un message d’excuse sur Twitter… En français !

Lecteurs confuses : je suis fière de mes ancêtres français et normans ! Le tweet précédent est une blague à propos du nationalisme écossais.
— J.K. Rowling (@jk_rowling) 25 Août 2015