BMW vérifie qu'Alphabet de Google ne porte pas atteinte à l'une de ses marques

WEB La marque automobile allemande s’inquiète pour l’une de ses filiales…

20 Minutes avec AFP

— 

Le constructeur automobile bavarois BMW est resté le maître incontesté du haut de gamme en 2014 devant Audi et Mercedes-Benz
Le constructeur automobile bavarois BMW est resté le maître incontesté du haut de gamme en 2014 devant Audi et Mercedes-Benz — Saul Loeb AFP

Débarqué soudainement, Alphabet a plus de répercussions que prévu. Comme le rapporte l’AFP, BMW, le constructeur automobile allemand, a indiqué vérifier si Google avait porté atteinte à ses droits, le nom de la future holding « Alphabet » du géant internet étant déjà déposé par l’entreprise allemande.

Pourquoi Google s’appelle désormais « Alphabet »

Examiner les implications dans le cadre du droit des marques

Comme l’a expliqué une porte-parole à l’AFP, confirmant ainsi une information de l’hebdomadaire économique allemand WirtschaftsWoche, cette vérification est « une procédure de routine ». Car chez BMW, le terme « Alphabet » désigne le nom d’une de ses fifiales, dédiée au développement des locations longue durée pour particuliers et entreprises ainsi qu’à l’autopartage.

Selon une porte-parole, citée par le journal, la marque est protégée et « il importe d’examiner les implications dans le cadre du droit des marques ». Or, Google n’aurait pris aucun contact avec BMW à propos de la marque « Alphabet », a-t-elle ajouté. Par ailleurs, Google et BMW sont en concurrence sur certains segments, notamment avec le rachat début août par trois constructeurs allemands (BMW, Daimler, Audi) du service de cartographie de Nokia, « Here ».