Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, et sa femme, Priscilla Chan, ont annoncé le 31 juillet 2015 qu'ils attendaient une petite fille.
Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, et sa femme, Priscilla Chan, ont annoncé le 31 juillet 2015 qu'ils attendaient une petite fille. — M.ZUCKERBERG/FACEBOOK

WEB

Le futur papa Mark Zuckerberg s'attaque au tabou de la fausse couche

Le dirigeant annonce une heureuse nouvelle mais veut aussi briser la loi du silence...  

Facebook ne va plus être son bébé le plus important. Vendredi, Mark Zuckerberg a annoncé sur le réseau social qu’il allait, avec sa femme Priscilla Chan, bientôt être parent d’une petite fille. Surtout, le dirigeant profite de l’événement pour ouvrir une discussion sur la « solitude » du couple face à une fausse couche.

« Cela fait deux ans qu’on essaye d’avoir un enfant et nous avons vécu trois fausses couches en chemin. Quand on apprend qu’on va avoir un enfant, on est plein d’espoir. On commence à imaginer ce qu’ils vont devenir, on commence les préparatifs. Et quand ils ne sont plus là, c’est une expérience solitaire. La plupart des gens ne parlent pas de leurs fausses couches, comme s’ils étaient défectueux ou responsables. Alors on lutte tout seul. »

« Parler crée de la tolérance »

Pour Mark Zuckerberg, cette loi du silence n’a pas lieu d’être à notre époque. « Dans le monde ouvert et connecté d’aujourd’hui, parler de ces questions ne nous éloigne pas ; cela nous rapproche. Cela crée de la tolérance et une meilleure compréhension ». « Quand nous avons commencé d’en parler avec nos amis, nous avons réalisé à quel point c’était fréquent. De nombreuses personnes traversent cette épreuve et beaucoup finissent par avoir des enfants en bonne santé. » Congratulations, Mark et Priscilla !