Ils ont cassé Internet en 2015: Quand Pôle emploi propose de devenir acteur ou actrice porno

SERIE D'ETE (2/4) « 20 Minutes » revient sur les phénomènes viraux qui ont « cassé » Internet depuis janvier 2015…

A.-L.B.
— 
Capture d'écran du site Pôle emploi d'une annonce pour  des acteurs porno, le 3 mars 2015.
Capture d'écran du site Pôle emploi d'une annonce pour des acteurs porno, le 3 mars 2015. — Capture écran Pôle emploi

A moins d’avoir séjourné dans une grotte depuis le début de l’année, vous avez sûrement vu passer ces images sur Internet. « La robe », un pigeon déféquant sur l’épaule de François Hollande, « Dancing man »… Cette semaine, 20 Minutes revient sur les principaux phénomènes viraux d’Internet depuis janvier 2015.

Au commencement…

Pôle emploi, qui traite quatre millions d’offres par an, n’est pas vraiment connu pour son caractère olé olé. Et pourtant. Fin février, une annonce pour un poste de « figurant » apparaît sur le site dans la catégorie « Art dramatique », pour un tournage prévu quelques jours plus tard à Nantes.

La description du poste est plus précise : « Recrutement hommes et femmes pour tournage porno (H/F) - Urgence, Nous sommes une grande maison de production de film x, nous recherchons des personnes très sérieuses et indépendantes, pour faire d’eux [une] star porno. »

>> Vos témoignages à propos de Pôle emploi : « Je voulais m’inscrire en « art du spectacle », on m’a classée en « art de la table »»

Une proposition alléchante selon l’entreprise Accademy Sex & Productions, à l’origine de cette offre. Celle-ci incite les candidats à postuler, car « c’est le moment pour tous ceux qui rêvent de devenir star ». La rémunération n’est pas indiquée dans cette offre et les « débutants sont acceptés ». La proposition suscite de vives réactions, tantôt amusées, tantôt outrées, sur les réseaux sociaux.

J’ai recraché mon thé à "Expérience : Débutant accepté" RT @Klaims Devenir acteur-trice porno avec Pôle Emploi. Je. http://t.co/HP3wFqUlto
— Pierrick Prévert (@pprevert) March 3, 2015
J’aimerais voir la tête du chômeur qui se voit proposer un job d’acteur porno par son conseiller @pole_emploi pic.twitter.com/EFFxclHPL4
— Ambroise Bouleis (@Bouleis) March 3, 2015

Coïncidence ou non, peu après l’article de 20 Minutes, le 3 mars, l’annonce est retirée du site. Pôle emploi explique peu après que l’offre en question « est tout à fait légale ». « Ce qui posait problème était la complétude de l’offre et sa rédaction », justifie Pôle emploi dans un communiqué.

Une agence de Pôle Emploi - Philippe Huguen AFP

Contactée par 20 Minutes, l’agence explique que le mot « star » l’a motivé pour retirer cette annonce. « Devenir une star, ce n’est pas un critère objectif. » « Nous voulons nous assurer qu’il n’y ait pas de confusion possible sur la nature du travail demandé. »

La fin de l’hitoire : « Pas une question de morale »

Ce n’est donc pas l’aspect pour le moins inhabituel de l’offre qui a poussé l’agence à réagir : « Pôle emploi n’a pas à faire une action de morale », ajoute-t-on. L’agence gouvernementale a en effet l’obligation de publier toutes les offres d’emploi qui lui parviennent, à partir du moment où elles sont légales, complètes, et non-discriminatoires. « Une entreprise pourrait nous attaquer pour discrimination parce qu’on refuse de diffuser une offre qui est légale », précise encore Pôle emploi…