Facebook s'implante en Afrique

WEB Le réseau social va ouvrir un bureau en Afrique du Sud...

20 Minutes avec AFP

— 

Le logo de Facebook
Le logo de Facebook — Lionel Bonaventure AFP

Un marché prometteur. Le réseau social américain Facebook va s'implanter en Afrique en ouvrant un bureau à Johannesbourg, en Afrique du Sud, a-t-il annoncé lundi dans un communiqué.

Le groupe californien, qui fait désormais partie des dix plus grosses capitalisations de Wall Street, veut ainsi «approfondir» son engagement à aider les entreprises à se développer localement et régionalement.

«Nous sommes inspirés par les différentes façons dont les gens et les entreprises utilisent Facebook en Afrique pour entrer et nouer des contacts», a déclaré Nicola Mendelsohn, l'une des responsables de Facebook dans la région Europe/Moyen-Orient/Afrique (EMEA), citée dans le communiqué.

Faire croître son activité sur le continent africain

Facebook compte se consacrer dans un premier temps à faire croître ses activités dans une douzaine de pays d'Afrique sub-saharienne: Kenya, Nigeria, Afrique du Sud, Sénégal, Côte d'Ivoire, Ghana, Tanzanie, Rwanda, Ouganda, Zambie, Mozambique et Ethiopie.

Il lancera une première offensive dans le mobile pour répondre à l'intérêt grandissant des entreprises d'être présentes sur ce créneau via la pub vidéo.

Le réseau social via le mobile

La plupart des utilisateurs de Facebook en Afrique accèdent au réseau social via leurs téléphones portables, a relevé le groupe, qui revendique 120 millions d'utilisateurs actifs sur ce continent à fin juin, en hausse de 20% par rapport à septembre 2014.

Le réseau social entend aussi nouer des partenariats, notamment avec des opérateurs télécoms et des agences publicitaires, pour proposer du sur-mesure aux annonceurs.

Facebook souhaite tirer du mobile plus des deux-tiers de ses revenus publicitaires au niveau mondial à compter de cette année.