#FoodFriday: Préparez-vous à saliver devant votre fil Twitter

WEB Le réseau social veut fédérer les gourmets d’Europe le temps d’une journée dédiée à la gastronomie ce 12 juin…

Anaëlle Grondin
— 
Des images de nourriture publiés avec le hashtag «#FoodFriday» sur Twitter.
Des images de nourriture publiés avec le hashtag «#FoodFriday» sur Twitter. — Capture d'écran / Twitter

Twitter est bien décidé à aiguiser vos papilles et votre curiosité de gourmet ce vendredi 12 juin. Le réseau social lance le hashtag #FoodFriday en France, au Royaume-Uni, en Irlande et en Espagne pour célébrer la gastronomie le temps d’une journée. Préparez-vous à saliver devant votre «timeline». Plusieurs professionnels ont prévu de publier des messages, photos, vidéos et même de faire du direct via Periscope, l'application de streaming du géant américain.

Astuces, tours de main, recettes, coulisses

En France, une quinzaine de restaurants, foodtrucks et chefs se sont inscrits pour participer à cette grande fête virtuelle. Parmi eux, Paul Bocuse, Guy Martin ou encore le célèbre Marc Veyrat. Délaissé ces dernières années, son compte Twitter va devenir très actif à partir de ce 12 juin. «C’est important qu’on participe. J’ai un intérêt pour la transmission aux jeunes», a indiqué le chef à 20 Minutes. Marc Veyrat sera aidé par Anfray Charbonnier, son community manager, pour le #FoodFriday, mais assure qu’il va publier quelques messages lui-même. «Des tours de main», par exemple. 

Adepte de la cuisine 100% biologique, il a aussi envie d’échanger avec les internautes à ce sujet. «Le bio n’est pas réservé à une élite. Les produits ne coûtent pas plus chers que des produits lambda. Il faut le faire savoir», martèle-t-il.  Anfray Charbonnier promet aussi des tweets sur des astuces, comme la conservation des aliments, «des choses simples qui restent à la portée de tous». Le midi, les internautes auront droit à une recette, «éclatée» en plusieurs posts, illustrée par des photos. «J’imagine en retour des photos d’internautes aussi, c’est un échange», commente-t-il.

«On veut surtout montrer du vrai, rien ne sera retouché» 

Déjà très active sur les réseaux sociaux, l’enseigne spécialisée dans le hamburger Big Fernand a également réfléchi à des interventions sympathiques et originales pour ce vendredi. «On va filmer l’arrivage des ingrédients via Periscope, comme les viandes qui sont hachées sur place tous les jours au restaurant, pour montrer qu’on reçoit des produits bruts tous les jours, indique Clément Thonon, son responsable marketing.  L’après-midi, on fera une recette de A à Z en direct. Soit celle du tenancier soit celle d’un des fondateurs. On compte mettre beaucoup de photos aussi.»

Ne vous attendez pas forcément à du grand art, prévient-il. «On essaiera de faire de belles photos et d’avoir un beau rendu, mais on veut surtout montrer du vrai, rien ne sera retouché.» Big Fernand dit prendre part au «Food Friday» pour remercier Twitter, «qui nous a permis de nous développer assez vite» et d’ouvrir plusieurs restaurants

Pourtant, le réseau social aux 140 caractères est loin d’être l’outil privilégié des internautes pour partager leur passion pour la bonne nourriture. Instagram (qui appartient à Facebook) a une bonne longueur d’avance, et ce, depuis des années. La sauce va-t-elle prendre pour Twitter grâce à #FoodFriday?