Kickstarter va parler bientôt parler français

WEB La plate-forme américaine de financement participatif a lancé ce lundi sa déclinaison française...

20 Minutes avec AFP
— 
PlayPants, un projet de jean's au design étonnant, financé grâce à Kickstarter.
PlayPants, un projet de jean's au design étonnant, financé grâce à Kickstarter. — REX/REX/SIPA

La plateforme de financement participatif américaine Kickstarter, déjà présente dans 11 pays, a annoncé lundi son lancement en France, quelques semaines après son ouverture en Allemagne Les lanceurs de projets français pourront lever des fonds à partir du 27 mai.

Créée en 2009, Kickstarter permet à des créateurs (entrepreneurs, artistes...) d'obtenir des financements pour leurs projets auprès des internautes, le cas échéant en promettant une «récompense» (dans certains cas, ils reçoivent en fait l'un des premiers produits réalisés dans le cadre du projet).

Extension en Europe

Les créateurs de projets fixent un objectif de levée de fonds avec une échéance, et ne touchent de l'argent que si l'objectif est tenu. C'est le cas jusqu'ici pour 44% des projets présentés, selon Kickstarter, qui se finance en prélevant des frais correspondant à 5% des montants effectivement versés.

Basée à New York, Kickstarter s'étend cette année en Europe et devrait, dans les mois qui viennent, également se lancer dans les pays d'Europe du sud, a indiqué une porte-parole, soulignant que le lancement en France était une étape importante pour la société. La plateforme permet depuis son lancement de collecter des fonds auprès d'internautes venus du monde entier.

Des fonds venus en majorité des Etats-Unis

Un classement réalisé il y a un an montrait que la grosse majorité provenait des Etats-Unis (663,3 millions de dollars), suivis par le Royaume-Uni (54,4 millions) et le Canada (44,9 millions). La France arrivait en sixième position avec 10,1 millions de dollars promis. Depuis sa création, Kickstarter a levé des financements d'au total 1,7 milliard de dollars auprès de 8,5 millions de personnes, ce qui a financé 84.000 projets.