Crash d'un avion A320: Les internautes se précipitent sur les forums aéronautiques

GERMANWINGS Les forums aéronautiques sont pris d’assaut depuis le crash de l’avion A320. Il s’y raconte les choses les plus saugrenues…

Alice Coffin

— 

Capture d'écran de crash.aerien.info
Capture d'écran de crash.aerien.info — Capture d'écran forum crash.aerien. info

«Peut-on penser qu'une période d'hypnose individuelle associée à un mot précis peut déclencher un acte fou?» s'interroge un dénommé «Depaledopale». Sur les forums dédiés à l’aéronautique, depuis le crash mardi dans des circonstances de moins en moins floues, mais toujours mystérieuses de l'A320 de Germanwings, les messages les plus farfelus côtoient des analyses étayées de commandants de bord en exercice.

«Est-il possible que le pilote bloqué dehors ait oublié le code de déverrouillage d'urgence (ma femme oublie bien le code de sa carte de banque)?» demande «Nostress» sur le forum crash.aerien.aero.

Quelques lignes plus haut, «Pierre», ex-pilote d'Air France, explique en détail que le loquet de la porte d'un cockpit d'A320 ne peut être fermé par mégarde. «C'est un interrupteur qu'il faut tirer vers le haut. Il est situé entre deux joues métalliques plus hautes que lui, si bien qu'aucun objet ne peut venir le toucher. Seuls deux doigts peuvent venir l'actionner.»

Il assure ensuite qu'il y a une hache à bord d'un A320 mais qu'elle «se trouve dans le cockpit».

Dix fois plus de messages sur crash.aerien.aero

Depuis l'accident de mardi dans les Alpes françaises, 2.200 messages par jour ont été postés sur ce site, soit dix fois plus que d'habitude, explique Nehru Hattais, l'administrateur du forum. Le trafic du site, lui aussi, a été multiplié par dix.

«Sur dix messages postés, il y en a sept de farfelus ou inintéressants, c'est ce que j'appelle le bruit de fond», dit-il. «Mais il y en a trois, très pointus, qui viennent de commandants de bord ou de pilotes privés qui savent de quoi ils parlent.»

Sur crash.aerien.aero comme sur pilotes-prives.fr ou sur le forum anglophone flyertalk.com, beaucoup cherchent des similitudes avec d'autres catastrophes aériennes.

On y parle beaucoup d'un vol de la Lufthansa entre Bilbao et Munich le 5 novembre dernier: un A320 avait subi un «plongeon» comparable à celui de Germanwings et ne réagissait «plus aux commandes des pilotes» avant qu'ils ne récupèrent la situation in extremis.

Autre curiosité: le vol 5390 de British Airways en 1990. A la suite d'une «dépressurisation explosive», le pilote avait été éjecté à l'extérieur du cockpit mais ses pieds étaient restés coincés aux commandes et il avait eu la vie sauve après un atterrissage sans casse.

Toutes les hypothèses envisagées

Plus mystérieux encore, le vol 593 Aeroflot qui s'est écrasé en Russie en 1994. La boîte noire avait révélé la présence de deux enfants du pilote dans le cockpit.

«Pendant plusieurs heures, l'hypothèse la plus populaire sur le site était celle d'une dépressurisation explosive du cockpit, elle avait le mérite d'expliquer l'absence de réaction des pilotes», raconte l'administrateur de crash.aerien, ex-contrôleur aérien militaire.

«Mais certains messages évoquaient aussi l'hypothèse d'un pilote suicidaire» avant même les rebondissements intervenus jeudi dans l'enquête.

«Sur le crash du Rio-Paris, les messages avaient très rapidement mis en évidence la perte de contrôle de l'appareil et le rôle joué par les sondes Pitot», dit M. Hattais. Des documents confidentiels sur ces sondes avaient même été diffusés des mois avant la récupération des boîtes noires.

Sur le forum pilotes-prives.fr, 147 messages en lien avec le crash ont été publiés. Plusieurs regrettent qu'on incrimine les pilotes «et certainement pas la technique». «Je m'y attendais», écrit «Papa Fox», pour qui «Airbus» peut «garder la face».

Sur le très populaire réseau social Reddit, le crash a suscité plusieurs dizaines de milliers de commentaires. Il était en tête des sujets les plus discutés jeudi après-midi.