Obsédés par les photos, ils reconnaissent passer à côté de leur vie

WEB Selon une étude américaine, 58% des personnes interrogées ont déclaré que « poster une photo parfaite les a empêchés d’apprécier les expériences de la vie»...

J.M.

— 

Des touristes font un selfie lors de manifestations houleuses le 1er mai 2014, à Barcelone. Lancer le diaporama
Des touristes font un selfie lors de manifestations houleuses le 1er mai 2014, à Barcelone. — Manu Fernandez/AP/SIPA

A vouloir rendre sa vie plus belle sur les réseaux sociaux, on passe à côté des bons moments, résume une étude américaine réalisée par by Joseph Grenny et david Maxfield pour VitalSmarts, auprès de 1.623 personnes. En effet, environ 58% des personnes interrogées déclarent que «poster une photo parfaite les a empêchés d’apprécier les expériences de la vie». Et là, on songe à tous ceux qui essaient, en concert, d’obtenir le cliché idéal de leur idole, plutôt que de regarder ce qui se passe sur la scène. 

Des beaux paysages derrière l'écran

Et, en vacances, comment ne pas profiter de l'instant? En partant avec son smartphone bien sûr! Quelque 91% des sondés affirment qu’ils avaient déjà vu des touristes rater un grand moment parce qu’ils étaient en train d’essayer de le capturer avec leurs appareils mobiles. Et la majorité des interrogés reconnaît en faire de même.

Des touristes devant la Pyramide du Louvre, à Paris, le 6 janvier 2015. - Remy de la Mauviniere/AP/SIPA

 

Nous avons tous été confrontés à un moment ou à un autre à une personne qui pianotait sur son téléphone subitement en pleine conversation. Trois personnes sur quatre reconnaissent ainsi avoir été impolis ou s'être mis à l’écart des autres parce qu’ils sont davantage concentrés sur leur smartphone que sur leur interlocuteur. Du coup, ces personnes admettent éprouver un sentiment de culpabilité. Les auteurs rapportent par exemple les propos d’une mère: «Pendant que j’étais en train de photographier et de poster la performance de danse de ma fille, je l’ai complètement ratée. Elle m’a demandé: "Tu m’as regardée?". Pas du tout. C’était horrible.» Elle doit encore s'en mordre les doigts.

Malpoli... et dangereux

Le pire, c’est que 14% des personnes interrogées déclarent avoir pris des risques par rapport à leur sécurité afin de briller sur les réseaux sociaux. Eh oui, prendre des selfies à tout-va peut s’avérer dangereux. Au Portugal, l’an dernier, un couple de touristes polonais avait chuté d’une falaise et y avait laissé la vie.

Conseils des auteurs de l’étude: «Regardez-vous » pour savoir si vous n’êtes pas en train d'outre-passer les bonnes manières, «limitez le nombre de vos posts», «prenez une photo, regardez et écoutez». Et sans doute le conseil le plus judicieux: prenez de temps en temps congé de vos appareils mobiles.