Kickstarter: La plateforme de financement participatif américaine va débarquer en France

WEB Selon la chaîne d'information France 24, ce serait l'affaire de quelques mois...

J.M.

— 

Le logo du site Kickstarter.
Le logo du site Kickstarter. — DR

La guerre des plateformes de financement participatif est bel et bien déclarée, affirme France 24. Selon la chaîne d’informations, Kickstarter serait près de débarquer en France d’«ici à quelques mois». Interrogé par France 24, Justin Kazmark, porte-parole de Kickstarter, a souligné: «En France, on a un large taux de gens qui financent des projets et qui reviennent sur la plate-forme pour trouver de l’inspiration.» L’Américain Kickstarter devrait ainsi affronter d’autres acteurs du secteur comme My Major Company, KissKissBankBank ou encore Ulule.

Après le Danemark, la Norvège et la Suède en 2014

Sur Kickstarter, quelque 78.682 projets ont déjà été financés avec succès. Au total, près de 1,5 milliard de dollars (1,3 milliards d'euros) ont été versés pour ces projets. Les projets les plus aboutis concernent essentiellement les domaines de la musique, des films et de l’art. Mais les plus nombreux sont liés au jeu vidéo.

L’entreprise américaine, basée à Brooklyn, emploie 108 personnes. Elle a été fondée en 2009 aux Etats-Unis. A partir de fin 2012, les Britanniques ont pu proposer leurs projets. En 2013, Kickstater a mis le pied au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande. L’an passé, la plate-forme s’est ouverte à des pays non anglophones comme le Danemark, la Norvège et la Suède. Pour l’instant, les Français peuvent financer des projets, mais pas déposer les leurs.