VIDEO. Studio Bagel vs Golden Moustache: Le match de l’humour sur le Web

WEB Les collectifs de comédiens qui cartonnent sur Internet fêtent chacun leurs deux ans ce mois-ci. Qui a le plus de fans? Comment évoluent-ils? Quelles sont leurs ambitions? Le match…

Anaëlle Grondin

— 

Les logos des collectifs vidéo Golden Moustache et Studio Bagel
Les logos des collectifs vidéo Golden Moustache et Studio Bagel — 20 Minutes

Parodies, détournements, sketches, fausses bandes-annonces… En novembre 2012, deux chaînes humoristiques françaises ont fait leur apparition sur YouTube. Le jeune producteur Lorenzo Benedetti a l’idée de réunir «la crème de la crème des LOLcasteurs» au sein d’un collectif baptisé Studio Bagel après un appel d’offres de la plateforme de vidéos.  Au même moment, Adrien Labastire crée Golden Moustache pour M6, «laboratoire de développement sur la comédie», en publiant de premières vidéos courtes avec de jeunes talents. 

Deux ans après, Studio Bagel et Golden Moustache cartonnent sur le Web (et même à la télévision pour le premier, racheté par Canal+ cette année après des collaborations remarquées avec Le Before et Le Grand Journal). Le match.

Qui a le plus d’abonnés sur YouTube?

Studio Bagel: 1,86 million
Golden Moustache: 1,62 million

Combien de vues accumulent leurs vidéos?

Studio Bagel: 187,7 millions pour sa chaîne principale (395 millions en prenant en compte les sept chaînes YouTube que possède le collectif)
Golden Moustache: 224,9 millions

Combien de «talents» compte chaque collectif?

Studio Bagel: «Une douzaine d’humoristes réguliers», selon Lorenzo Benedetti. Les plus populaires sont Jérôme Niel (Les Tutos et Speakerine sur Canal+), Monsieur Poulpe, Alison Wheeler ou encore Kevin Razy.
Golden Moustache: «Une dizaine de comédiens travaillent de manière récurrente», indique Adrien Labastire. Vous avez certainement déjà vu à l’œuvre Vincent Tirel, Julien Josselin, Davy Mourier, Adrien Ménielle, Thomas VDB, Raphaël Descraques, Léa Camilleri, Dédo et Yacine Belhousse. Comme Lorenzo Benedetti, Adrien Labastire est allé chercher «des gens issus du Jamel Comedy Club ou de la scène YouTube».

Quelle est leur vidéo la plus regardée?

Studio Bagel: Les Tutos Cupcake par Jérôme Niel, qui cumule 8,5 millions de vues. «Personne n’avait l’habitude de voir des trucs un peu girly racontés de façon punk. Le décalage fait marrer», commente Lorenzo Benedetti.

Golden Moustache: La vie sexuelle des jeux vidéo par Suricate, qui cumule 11,1 millions de vues.

Qui rigole devant leurs vidéos? 

Studio Bagel: 60% des fans du collectif ont plus de 25 ans. «Je pense que c’est dû au fait qu’on fait de la télévision», commente Lorenzo Benedetti.
Golden Moustache:  Leurs fans ont entre 15 et 30 ans. «Le cœur de cible, c’est 18-25 ans avec une tendance légèrement masculine», précise Adrien Labastire.

Amis ou ennemis?

Studio Bagel: «Nous sommes amis avec les humoristes de Golden Moustache», assure Lorenzo Benedetti. Il dit vrai: plusieurs comédiens de Golden Moustache ont fait la fête avec eux à la soirée organisée pour leurs deux ans la semaine dernière. «On leur a filé parfois des coups de main et réciproquement. On a même fait des collaborations ensemble», rappelle le fondateur de Studio Bagel.

Lorenzo Benedetti ne tremble pas face à l’autre collectif: «Golden Moustache n’a pas la même stratégie. C’est un portail d’humour avec beaucoup de curation [contenus venus de l’extérieur]». 
Golden Moustache: Adrien Labastire non plus ne voit pas l’autre collectif comme une menace: «Les gens ne vont pas se dire "aujourd’hui on va rigoler trois minutes". Il y a de la place et suffisamment de clients sur le marché publicitaire pour tout le monde, selon lui. On a plutôt tendance à se serrer les coudes pour faire des choses bien produites sur le Web. Ce dont on  a peur c’est de ne plus faire marrer les gens.» 

Quelles sont les ambitions de chacun?

Studio Bagel: Depuis la rentrée, Studio Bagel va vers des vidéos «plus longues et plus produites» qu’auparavant. Déjà vu,  la plus récente, est un court-métrage de 12 minutes.

«La participation de Canal+ dans la société donne des perspectives en télé et aussi en cinéma (…) tout en gardant le pilier du Web, confie Lorenzo Benedetti. On ne s’interdit pas de développer des longs-métrages.» 
Golden Moustache: «On aimerait continuer à faire ce qu’on fait aujourd’hui, ça marche bien», explique Adrien Labastire. Golden Moustache a aussi «des projets de programmes courts conçus spécifiquement pour la télé» et l’envie de «faire des sketchs shows, des émissions d’une heure et demie de blagues».  Son fondateur confie: «On a un projet de prime time événementiel avec W9 pour le printemps-été 2015, un peu comme ce qu’a fait le Palmashow sur D8 cette année.» 

>> Qui vous fait le plus marrer, Studio Bagel ou Golden Moustache? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.