Facebook modifie ses algorithmes pour mettre en avant les sujets du moment

WEB Le site revoit encore son flux d'actu...

P.B.

— 

Mark Zuckerberg présente le nouveaux newsfeed Facebook, la 7 mars 2013, à Menlo Park, en Californie.
Mark Zuckerberg présente le nouveaux newsfeed Facebook, la 7 mars 2013, à Menlo Park, en Californie. — P.BERRY/20MINUTES

Community managers, tremblez. Facebook modifie l'algorithme de son news feed pour la 74e fois de l'année. Et c'est fois, c'est juré, des vieux posts de 2012 ne devraient pas remonter. Car l'idée est de favoriser les sujets et les conversations qui montent. Comme Twitter, en somme.

«Certains posts vieux d'un jour ou deux ne sont parfois plus pertinents», écrit Facebook. Pour changer cela, le réseau va booster les publications (d'amis ou de pages) liées à des sujets chauds. Surtout, Facebook va analyser le nombre de likes/commentaires par minute, et ne plus simplement tenir compte du chiffre absolu.

«Si des utilisateurs interagissent avec un contenu tout de suite après sa publication, mais moins quelques heures après, cela signifie qu'il est sans doute moins intéressant», estime Facebook. Récemment, le réseau a été critiqué car des sujets sérieux comme sur les émeutes à Ferguson n'émergeaient pas tandis que les news feeds étaient remplis d'ice bucket challenge.