Facebook: L’outil simplifié pour vérifier la confidentialité de ses posts arrive en France

WEB Attendez-vous à quelques changements sur l’interface du réseau social dès ce jeudi soir… 

A.G.

— 

L'outil «vérification de la confidentialité» de Facebook, pour plus de pédagogie.
L'outil «vérification de la confidentialité» de Facebook, pour plus de pédagogie. — Facebook

La critique est toujours la même au fil des ans. Il est parfois compliqué de gérer sa vie privée sur Facebook. Pour remédier à cela, le réseau social, qui veut être plus didactique, a imaginé un outil simplifié baptisé «vérification de la confidentialité». Lancé aux Etats-Unis au printemps, il est déployé (progressivement) dès ce jeudi soir en France.

&feature=youtu.be

Les utilisateurs du site pourront s’assurer en trois étapes qu’ils partagent leurs informations privées et leurs publications avec les bonnes personnes. Ils vont pouvoir choisir qui peut voir les posts publiés depuis le haut de leur fil d’actualité ou depuis leur profil, qui peut voir les applications qu’ils utilisent et les publications postées par les applications en leur nom, et enfin qui peut voir les informations de leur profil.


L’outil fait appel à une mascotte, un dinosaure bleu au design enfantin, chargé d’accompagner l’internaute à chaque étape.


Lorsqu’un utilisateur n’aura pas changé ses paramètres de confidentialité depuis un moment, une fenêtre d’information s’affichera à l’écran avec le message suivant: «Salut. Désolé de t’importuner. Tu n’as pas changé dernièrement le réglage indiquant qui peut voir des messages, donc nous voulions être sûrs que tu partages ce message avec la bonne audience (ton réglage actuel est «public», mais tu peux modifier celui-ci à chaque fois que tu publies)».

«La vérification de confidentialité ne modifie en rien les paramètres de confidentialité de Facebook» que l’internaute a déjà choisis, précise le réseau social. L’occasion d’aller voir si votre vie privée est suffisamment protégée depuis la dernière fois où vous avez procédé à des modifications sur le site.