Google va fermer le réseau social Orkut

WEB Les utilisateurs pourront télécharger leurs données jusqu'en septembre 2016...

P.B.

— 

Un profil du réseau social Orkut, de Google.
Un profil du réseau social Orkut, de Google. — GOOGLE

Google arrête les frais. Peu connu en France, son réseau social Orkut, lancé il y a 10 ans, va fermer le 30 septembre prochain. Les utilisateurs auront deux ans pour télécharger leurs données via Google Takeout. Les albums photo peuvent également exportés vers Google+.

«Au cours de la dernière décennie, YouTube, Blogger, Google+ ont décollé. Parce que la croissance de ces communautés a dépassé celle d'Orkut, nous avons décidé de lui dire adieu», écrit Google. Des archives des pages publiques seront sauvegardé, précise l'entreprise.

L'avenir de Google+ dans le flou

Créé quasiment en même temps que Facebook, Orkut avait surtout décollé en Inde, en Turquie et au Brésil, atteignant plus de 100 millions d'utilisateurs actifs en 2011. L'ingénieur de Google Orkut Büyükkökten l'avait développé sur ses 20% de temps consacré à des projets personnels. Il a depuis quitté l'entreprise.

Google, lui, n'hésite jamais à ranger des produits au placard quand ils ne sont pas assez utilisés, parfois à la grande colère des utilisateurs, comme avec Google Reader. La grande question: que va-t-il faire de Google+, alors que son patron a récemment quitté le groupe. Lors de sa conférence annuelle, son réseau social était le grand absent. Selon des bruits de couloir, l'accent pourrait être mis sur les services d'identité en ligne, et moins sur l'aspect social.