Sa nouvelle pub choque, Perrier se défend de tout sexisme

WEB Multipliant les sous-entendus sexuels, la nouvelle publicité dévoilée par Perrier mercredi matin a récolté une avalanche de critiques…

A.L.

— 

La nouvelle pub Perrier dévoilée le 18 juin 2014 passe mal
La nouvelle pub Perrier dévoilée le 18 juin 2014 passe mal — Perrier

«Moi, grande ou petite du moment que j’en ai une», «A la gym, le coach vient toujours avec une grosse qu’on se partage à quatre», «Je veux pas passer pour une gourmande mais si ça tenait qu'à moi, je les testerais toutes une par une». Des sous-entendus sexuels, enchaînés pendant 1 minute 20 par un groupe de femmes: la nouvelle pub Perrier, pour présenter sa nouvelle cannette «slim can» mise en ligne mercredi matin n’a pas convaincu. Du tout.

«Ridicule», «vulgaire», «complètement nulle»: sur les réseaux sociaux, l’accueil a été glacial, certains la jugeant simplement ratée, d’autres l’accusant de sexisme.

Perrier assume

Interrogée par Le Figaro, la marque se défend d’être sexiste, ce qu’elle «n’a jamais été et ne sera jamais», rétorque Muriel Koch, la directrice marketing de Nestlé Waters, la maison mère de la marque.

«Le quiproquo a pour objectif seul et unique de faire rire», dit-elle, ajoutant: «Nos publicités ont souvent suscité des réactions car Perrier n’est pas une marque consensuelle, mais ces critiques sont, pour nous, inacceptables.»

Pour elle, pas de bad buzz. Étant donné la «volumétrie de commentaires». Ou comment garder l’esprit positif.