La folie @hiddencash prend de l'ampleur

ETATS-UNIS Appât du gain + force des réseaux sociaux = cocktail explosif...

Philippe Berry

— 

Des Californiens participent à la chasse au trésor de @HiddenCash, le 29 mai, à Burbank.
Des Californiens participent à la chasse au trésor de @HiddenCash, le 29 mai, à Burbank. — NBC

On vous en parlait mardi. Depuis huit jours, un mystérieux Robin des Bois affole la Californie avec sa partie de cache-cash. Sur Twitter, sous le pseudo @HiddenCash, il laisse des indices qui mènent vers des enveloppes contenant quelques billets. Alors que le phénomène explose, les autorités commencent à s'inquiéter.

A Burbank, au nord de Los Angeles, jeudi soir, une centaine de personnes a pris d’assaut le parking d'un centre commercial, fouillant arbres et buissons pendant qu'un hélicoptère de télévision survolait les lieux. Finalement, l'enveloppe contenant 200 dollars a été trouvée dans une poubelle par cinq individus qui se sont partagés la somme, et personne n'a été blessé. La ville s'en est sortie avec des bouchons et quelques fleurs piétinées.

Le police participe à la chasse

La police de Los Angeles redoute toutefois d'éventuels débordements, avec des scènes à mi-chemin entre les soldes de Black Friday et la Nuit des morts-vivants. Les autorités craignent notamment des accidents de la route, des dégâts sur la voie publique et des violences entre participants. Selon ABC, une cyber-unité du LAPD suit les indices sur Twitter et tente d'arriver sur les lieux assez tôt pour éviter toute émeute.

Le mystérieux donateur, lui, a lancé un appel au calme et promis de choisir des endroits plus sécurisés. Après des débuts à San Francisco le 22 mai, il devait cacher plusieurs nouvelles enveloppes à Los Angeles, vendredi soir. «Je suis tellement occupé que je n'ai pas le temps de profiter de L.A. Je vais devoir embaucher davantage d'elfes», écrit-il.

Le phénomène gagne d'autres villes

En trois jours, sa popularité a explosé. Il est passé de 50.000 à 350.000 followers. Malin, il demande aux vainqueurs de tweeter leur photo cash en main.

Son idée, elle, a fait des petits, avec des initiatives similaires lancées par d'autres à Washington, Dallas et La Nouvelle-Orléans. L'Angleterre s'y met aussi avec @hiddencash_uk.

Pour l'instant, il a réussi à rester anonyme. Il dit avoir entre 35 et 45 ans et avoir fait fortune dans l'immobilier avec un investissement chanceux. Il jure qu'il ne s'agit pas d'un coup marketing et prévoit de distribuer jusqu'à 100.000 dollars dans le cadre de cette «expérience sociale pour le bien». Tant qu'elle ne dégénère pas...