Google Streetview vous emmène dans les coulisses de l’Opéra de Paris

WEB Le visiteur peut explorer lieux les plus secrets du monument, de son toit à son lac sous-terrain…

Benjamin Chapon

— 

Capture d'écran du site Google permettant une visite virtuelle de l'Opéra de Paris
Capture d'écran du site Google permettant une visite virtuelle de l'Opéra de Paris — Google

Cinquième monument le plus visité de Paris, l’Opéra de Paris a l’ambition de s’ouvrir encore un peu plus. Quelques jours après une vidéo prodigieuse où le hall et la salle de l’opéra étaient filmés à l’aide d’un drone, l’institution a dévoilé le contenu de son partenariat avec Google.

Un site dédié permet de visiter l’Opéra de Paris dans ses moindres recoins sur le mode de déplacement de Google Street View. Un an de travail a été nécessaire aux équipes techniques de Google pour réaliser ce site qui dépend de l’Institut Culturel de Google

La rédaction de 20 Minutes comme vous ne l’avez jamais vue

De La Grande Vadrouille au Fantôme de l’Opéra, «tout le monde connaît l’Opéra de Paris, se félicite Christophe Tardieu, son directeur adjoint. Il véhicule rêves et fantasmes. Ce partenariat avec Google va permettre au plus grand nombre de visiter ses espaces les plus secrets.»

Les coulisses, les réserves de costumes, les salles de répétition sont visitables. La vue sur Paris du toit de l’Opéra est stupéfiante. De là-haut, on peut même voir les locaux de 20 Minutes (coucou). Le visiteur peut également explorer le fameux lac sous-terrain de l’Opéra, conçu pour répondre à un éventuel incendie. Sous l’eau, on aperçoit quelques-uns des 120 poissons qui vivent dans cette eau à 12 C°.

Les couleurs de l’exploit

Le plafond peint par Marc Chagall est le clou de la visite virtuelle en même temps que le plus grand exploit technologique réalisé pour cette opération.

«C’est la plus grande œuvre disponible en megapixels sur le site, se félicite Amit Sood, directeur de l’Institut Culturel Google qui détaille les difficultés rencontrées par ses techniciens. Il y a la hauteur de 80 mètres, la lumière, l’incurvation du support et surtout cet énorme chandelier de plusieurs tonnes qu’il était impossible d’enlever.»

Le résultat est époustouflant. Quiconque s’est déjà cassé le cou à regarder cette oeuvre in situ se réjouira de pouvoir observer en détail le chef-d’œuvre de Chagall. «On peut même voir la signature de l’artiste», s’enthousiasme Amit Sood.

En attendant le Panthéon

Seul Opéra parmi les 450 partenaires internationaux (musées, pinacothèques, monuments historiques…) de l’Institut Culturel de Google, l’Opéra de Paris ne serait que le premier d’une longue liste de monuments qu’explorera bientôt Google Street View.

«Depuis un an, la visite virtuelle de la Tour Eiffel a un grand succès, notamment aux Etats-Unis, constate Amit Sood. Je ne peux rien dire de précis mais il y aura très bientôt de nouvelles annonces très excitantes.»

>> Quel monument aimeriez-vous visiter de chez vous? Pourquoi? Réagissez dans les commentaires ou via contribution@20minutes.fr