VIDEO. Le whaling, le nouveau phénomène qui éclabousse le Web

INTERNET Le mouvement a émergé de nulle part et se répand à toute vitesse à la surface des réseaux...

M.C.

— 

Le whaling peut se pratiquer dans toutes sortes de lieux.
Le whaling peut se pratiquer dans toutes sortes de lieux. —

Après le mamming, le planking, le tebowing, voici le #whaling, un nouveau mème qui se propage sur le site de partage de vidéos Vine. Le principe? Se filmer en train d’exécuter un plongeon en arrière, comme une baleine sautant hors de l’eau, et disparaître sous «la surface», c’est-à-dire derrière une voiture, une rangée de sièges, un rayon de céréales au supermarché, etc.

C’est stupide mais c’est drôle. Et potentiellement moins dangereux que le planking, même si, sans être réservé aux athlètes, le whaling exige tout de même une certaine souplesse du dos. Celui qui revendique la création du mouvement sur son compte Twitter se nomme d’ailleurs Worldchamp Santwon.

Et comme en anglais le terme «whaling» désigne surtout la chasse à la baleine, certains en profitent pour glisser un mot sur la protection des cétacés. C’est assez malin.