Faux comptes Twitter et Facebook: Philippe Risoli porte plainte, l’auteure des profils se dévoile

WEB Les posts publiés sur les réseaux sociaux font du tort à l’ex-présentateur du «Juste prix» sur TF1. La personne qui les a écrits a révélé son identité sur Facebook et expliqué sa démarche…

A.G.

— 

Philippe Risoli au festival international du programme court d'humour à La Ciotat en 2013.
Philippe Risoli au festival international du programme court d'humour à La Ciotat en 2013. — STEPHAN/DOIGNON/SIPA

Philippe Risoli n’est pas content du tout. Depuis plusieurs mois, quelqu’un s’amuse beaucoup à se faire passer pour lui sur Twitter et Facebook et n’hésite pas à publier des messages comme ceux-ci:

 

 

 

Interrogé par Télé 2 Semaines vendredi, l’animateur télé, consterné, confirme être étranger à ces comptes. Son avocat annonce qu’une plainte pour usurpation d’identité va être déposée auprès du procureur de la République cette semaine. «Les petits plaisantins vont devoir réfléchir au préjudice qu’ils causent à mon client en termes d’image», a déclaré maître Albin, bien déterminé à «identifier cette personne».

Une tâche qui se révèle moins compliquée que prévue: dimanche, l’auteure des tweets et des messages publiés sur le faux compte Facebook de Philippe Risoli a posté un message sur le réseau social pour révéler son identité et expliquer sa démarche, s’adressant directement à l’animateur. «Je reconnais avoir utilisé votre nom ainsi que votre image à des fins humoristiques. Je vous dévoile mon nom afin de faciliter la direction de votre plainte, peut-on lire. Je n'ai pas fermé ladite page que je considère comme une fresque participative ayant pour thème central une projection d'un "vous fantasmé" vue au travers d'un prisme virtuel.» 

«J'imaginais que cet engouement virtuel vous serait utile»

Elle poursuit, sur le ton de l’humour: «Pourquoi vous? A cette question je répondrai simplement que vous êtes ce visage et cette voix dans un petit écran qui se sont imprimés dans la tête de toute une génération, une sorte de Madeleine de Proust mais aussi le "tonton" du déjeuner, jongleur de micro qui vendait du rêve et donnait envie de gratter un millionnaire. Je n'oublie pas l'artiste Risoli, cet homme qui a écrit ce hit incroyable et atemporel qu'est "Cuitas les Bananas" qui, quoique vous puissiez en dire, est et demeure extraordinaire.»

L’auteure des faux tweets finit par préciser: «Je n'ai en aucun cas cherché à vous nuire, ni cherché à vous humilier. Au risque paraitre encore plus "dingue", j'imaginais même que cet engouement virtuel vous serait utile.» Avant d’exprimer son «profond regret» et de conclure: «J'ose espérer que vous avez esquissé un sourire au moins une fois en lisant ces pages».

@phrisoli, le vrai, l’unique

Les faux comptes sur les réseaux sociaux ouverts à son nom ont poussé Philippe Risoli à ouvrir des comptes officiels (@phrisoli sur Twitter). «Vous ne m’y verrez jamais publier des choses personnelles », a-t-il précisé à Télé 2 Semaines. Mais malgré un message publié le 21 février pour alerter le public, celui-ci n’est pas encore au rendez-vous. Son compte Twitter compte à l’heure actuelle 192 abonnés contre 1.080 pour le faux.