VIDEO. Facebook lève le voile sur Paper, son application d'infos

WEB Cette nouvelle app, présentée par Mark Zuckerberg jeudi, sera disponible le 3 février sur iPhone, aux Etats-Unis pour commencer...

Philippe Berry

— 

Facebook a présenté son app Paper, pour iOS, le 30 janvier 2014.
Facebook a présenté son app Paper, pour iOS, le 30 janvier 2014. — DR

Entre deux pubs pour Uber et «Candy Crush Saga», le newsfeed Facebook est pollué. Même avec des filtres, on rate souvent des articles intéressants ou des updates importantes de ses amis. Avec la nouvelle app Paper, Mark Zuckerberg tente de corriger ce problème via une approche 100% mobile et immersive.

>> Paper en vidéo

Dévoilée jeudi, Paper ne vient pas remplacer l'app officielle iOS. Facebook poursuit sa stratégie de produits satellites, après Messenger, Camera, Poke et Home. Il s'agit de la première création du studio Creative Labs, supervisée par le vice-président produit, Chris Cox.

Plus qu'un agrégateur de news

Comme prévu, Paper est un agrégateur de news qui lorgne du côté de Flipboard et Pulse. On peut souscrire à des thèmes (sports, technologie, politique), et Facebook pioche des articles dans différentes sources de référence, via un mélange d'algorithmes et de sélection humaine.

Paper est également plus que cela. Un individu peut partager ses updates et ses albums photos, et consulter ceux de ses amis. Tout est en plein écran, sans menus, sans pub –pour l'instant– avec une navigation basée sur des gestes comme le swipe.

L'an dernier, Home a fait un flop car il tentait de court-circuiter Android et le rendait moins fonctionnel. En épurant Facebook, Zuckerberg a peut-être enfin trouvé son identité mobile avec Paper, à la veille du 10e anniversaire du réseau social.