Netflix débarquera en France en septembre

Anne Demoulin

— 

Le siège de Netflix à Los Gatos en Californie.
Le siège de Netflix à Los Gatos en Californie. — PAUL SAKUMA/AP/SIPA

Les représentants de Netflix, le célèbre site américain de vidéos en streaming, seront en France à la fin de la semaine. Objectif: entamer des négociations commerciales pour une installation en septembre, selon Le JDD.

L’installation suscite des inquiétudes

Les dirigeants de Netflix avaient été reçus à l'Elysée en décembre, à leur demande. Lors du Consumer Electronics Show de Las Vegas, Fleur Pellerin s'est entretenue avec le PDG du groupe, Reed Hastings, en janvier. Cette fois-ci, les représentants de la société américaine devraient rencontrer des producteurs, le ministère de la Culture, Bercy et la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD).  

L’arrivée de Netflix soulève beaucoup d’inquiétudes. Netflix possède un large catalogue de films et de séries, mais aussi des séries maison comme «House of Cards» ou «Lilyhammer». Aux Etats-Unis, la plateforme compte 33 millions d’abonnés. Plus de 11 millions à l’étranger. La société californienne a ainsi multiplié ses bénéfices par deux en un an. Netflix a des projets d'expansion «considérables» en Europe pour 2014, et notamment en France.

«Netflix ne doit pas être un passager clandestin»

Autre question, Netflix diffusera-t-il depuis le Luxembourg, où réside leur siège européen, comme Google et Apple le font depuis l'Irlande, afin de payer moins d'impôts et de ne pas contribuer au financement de la création? «Netflix ne doit pas être un passager clandestin», estime la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, dans les colonnes du JDD. Sinon, l'Etat répliquera.