Friedrich Nietzsche est la star de Google

Alice Coffin

— 

Nietzsche
Nietzsche — no credit

Google rend hommage à Friedrich Nietzsche ce mardi. Un pas de plus vers le grand public pour le philosophe allemand le plus cité par les stars – parce que retenir et répéter au micro la phrase «ce qui ne me tue pas me rend plus fort» c’est plus simple et moins périlleux que de placer dans le bon ordre les mots «agis comme si la maxime de ton action devait être érigée par ta volonté en loi universelle de la nature». (c’est du Kant). 

Nietzsche est né le 15 octobre 1844, et 169 ans plus tard, Google a donc transformé le o et le g de son logo par la tête du philosophe. Car c’est bien sa tête, avec sa grosse moustache, que ce doodle («gribouillage» en anglais) représente, contrairement aux supputations lues sur Twitter.

Nietzsche a effectivement «viré zinzin» à Turin en 1889 après avoir vu un cocher fouetter un cheval, comme le raconte Milan Kundera dans L’insoutenable légèreté de l’être. «Nietzsche sort d'un hôtel de Turin. Il aperçoit devant lui un cheval et un cocher qui le frappe à coups de cravache. Nietzsche s'approche du cheval, il lui prend l'encolure entre les bras sous les yeux du cocher et il éclate en sanglots. Ca se passait en 1889 et Nietzsche s'était déjà éloigné, lui aussi, des hommes. Autrement dit: c'est précisément à ce moment-là que s'est déclarée sa maladie mentale.»

Nietzsche et les sites d’information

L’hommage de Google a été largement commenté, ce qui est là encore moqué sur Twitter

Précision: vous trouverez d’autres informations sur Friedrich Nietzche ici ou .